mercredi 29 juin 2016

"L'invention des ailes" de Sue Monk Kidd

Synopsis :
Caroline du Sud, 1803. Fille d’une riche famille de Charleston, Sarah Grimké sait dès le plus jeune âge qu’elle veut faire de grandes choses dans sa vie. Lorsque pour ses onze ans sa mère lui offre la petite Handful comme esclave personnelle, Sarah se dresse contre les horribles pratiques de telles servilité et inégalité, convictions qu’elle va nourrir tout au long de sa vie. Mais les limites imposées aux femmes écrasent ses ambitions.
Une belle amitié nait entre les deux fillettes, Sarah et Handful, qui aspirent toutes deux à s’échapper de l’enceinte étouffante de la maison Grimké. À travers les années, à travers de nombreux obstacles, elles deviennent des jeunes femmes avides de liberté et d’indépendance, qui se battent pour affirmer leur droit de vivre et se faire une place dans le monde.

Mon avis :
Ce roman, je n'en avais jamais entendu parler avant de tomber sur l'article de Mya qui nous annonçait sa future sortie au format poche. Le résumé m'a tout de suite plu, me faisant penser à La couleur des sentiments que j'avais adoré. Je me le suis procuré assez rapidement, mais comme bien d'autres livres avant lui, il a rejoint ma PAL pour une durée indéterminée. J'ai fini par l'en sortir à la mi-mai et je ne regrette absolument pas mon choix. J'ai beaucoup aimé !

Nous sommes en 1803, à Charleston en Caroline du Sud. Sarah vient d'avoir 11 ans et reçoit un cadeau d'anniversaire qui la met hors d'elle, sa mère lui a offert une esclave personnelle nommée Handful. Sarah est prête à tout pour rendre sa liberté à son amie Handful et sa voix s'élève en faveur de l'abolition de l'esclavage. Sa vie entière va être consacrée à ce but, quitte à être reniée par sa famille qui ne soutient pas cette "extravagance"...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est un vrai délice. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas ne seule seconde et il est impossible de lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page. On a tellement envie de savoir si Sarah va réussir à affranchir son amie que les pages se tournent toutes seules.

J'ai beaucoup aimé cette histoire. J'ai adoré le fait que cette histoire soit basée sur des faits réels. Sarah et sa sœur Angelina ont été de ferventes défenseures de l'égalité des genres et des sexes. Elle sont vraiment existé et ont été les premières femmes à se faire une place dans un monde gouverné par les hommes pour les hommes. Leur combat force le respect. L'auteure a vraiment eu une brillante idée en décidant de romancer la vie de ces deux sœurs hors du commun.

J'ai adoré les personnages. Le fait que ce soit de grands personnages historiques n'y est pas pour rien, mais il faut dire que l'auteure a vraiment su nous les décrire pour nous apprendre à les apprécier. Je les ai vraiment toutes adoré, Sarah, Nina et Handful, je me suis très vite attachée à leurs personnages.

La fin est juste magnifique et laisse plein de possibilités, même si j'aurai préféré que l'auteure nous en apprenne un peu plus sur l'après. Cela dit, cette fin correspond tout à fait aux attentes que l'on a quand on commence notre lecture. Jusqu'au bout, l'auteure nous aura fait douter du dénouement final.

Ce roman est vraiment une magnifique histoire basée sur des faits réels. Ce livre nous apporte un témoignage sur l'esclavage un peu différent de celui de La couleur des sentiments. Je ne saurai pas dire lequel des deux j'ai préféré, mais ces deux histoires raisonneront encore longtemps dans mon esprit, c'est une certitude !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 27 juin 2016

"Demandez-moi la lune !" de Sylvie Barret

Synopsis :
Elle, c'est Catherine Dutilleux, la petite française, gouvernante dans un célèbre palace parisien.
Lui, c'est Matthew Dickinson, le jeune acteur anglais que le cinéma a propulsé au rang de star internationale.
Les destins de ces deux êtres que tout sépare vont se heurter violemment.
Prisonniers volontaires d'un bien étrange contrat, ils vont devoir apprendre à se connaître. La question se pose alors de savoir qui de la gouvernante trop parfaite ou de la star rebelle joue le plus un rôle.
Et quand les masques tombent enfin, c'est des requins du show business dont il faut se méfier.
Mais est-ce trop, pour une étoile, que de demander la lune ?

Mon avis :
J'avais acheté ce livre peu de temps après sa sortie, mais faute de temps, il est resté dans ma PAL beaucoup plus longtemps que prévu. Avec les beaux jours qui reviennent, j'ai envie de lectures légères sans prise de tête. C'est donc tout naturellement que mon choix s'est porté sur ce roman. Sitôt commencé, sitôt dévoré, je ne pouvais plus m'arrêter, j'ai adoré !

Catherine est gouvernante dans un grand palace parisien, à seulement 23 ans, cela relève de l'exploit. Lorsque le célèbre acteur Matthew Dickinson, réputé pour son caractère difficile, s'installe dans son hôtel, Cathie se retrouve "nounou" de la star capricieuse. Comment la discrète et disciplinée Cathie va t-elle survivre à la tornade Dickinson ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire et terriblement addictive. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde, les pages se tournent vraiment toutes seules, à tel point qu'il en devient impossible de lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

L'histoire m'a beaucoup plu. Encore une fois, c'est une romance contemporaine comme on en lit beaucoup. Elle aurait pu passer inaperçu parmi toutes ces romances contemporaines, mais elle a réussi à sortir du lot. J'ai vraiment passé un très bon moment entre les âges de ce roman. Cette histoire a ce petit truc en plus qui fait que vous vous identifiez aux personnages, que vous vous sentez preoches d'eux, que vous vivez cette histoire aussi intensément que si c'était la votre.

Les personnages sont terriblement attachants, je me suis énormément reconnue en Cathie. J'ai les même doutes, les même peurs et les même réactions qu'elle. Si je pouvais vivre la même histoire, ce serait parfait. ^^ On ne peut pas détester Matthew. Même si son comportement nous met sur les nerfs, on devine rapidement le vrai fond de sa personne, et comme Cathie, on tombe sous son charme.

La fin est superbe, j'ai adoré ! Quel happy-end, on rêverait toutes de vivre le même. Pas de doute, en refermant ce roman, notre petit coeur romantique bat la chamade et un sourire béa flotte sur nos lèvres.

J'avais entendu beaucoup de bien de ce roman, c'est d'ailleurs en grande partie pour ça que je l'avais acheté, et je dois dire qu'il a été à la hauteur de mes espérances, j'ai adoré ! Je quitte Cathie et Matthew avec regret, j'aurai bien fait encore un bout de chemin en leur compagnie... J'espère vraiment que cette auteure n'en restera pas là, et je compte bien lire ses futures publications !
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 25 juin 2016

"Si c'est la fin du monde" de Tommy Wallach

Synopsis :
Et si une météorite avait deux chances sur trois… de faire exploser la Terre dans deux mois ? Alors que la fin de la terminale approche pour Peter, Anita, Andy et Eliza, une météorite apparaît dans le ciel : elle a deux chances sur trois de percuter et faire exploser la Terre deux mois plus tard.
Tout à coup, l’avenir n’a plus la même importance… L’anarchie s’installe peu à peu : violence et pillages se multiplient, beaucoup arrêtent de travailler, la nourriture commence à manquer.
Les quatre adolescents doivent décider maintenant ce qu’ils feront du reste de leur vie, et peut-être, paradoxalement, en profiter pour être enfin libres et heureux, même pour peu de temps…

Mon avis :
Lorsque ce roman est arrivé dans ma boite aux lettres, je n'avais jamais entendu parler de lui, et pour être honnête, il ne me tentait absolument pas. Je l'ai donc laissé trainer dans ma PAL pendant près de 6 mois avant de me décider à l'en sortir. Je n'étais pas plus motivée que ça pour le faire, mais étant à jour dans mes lectures de service presse, il ne me restait plus que celui-ci à lire. Je me suis donc lancée dans cette lecture sans grand enthousiasme, mais j'ai fini par me prendre au jeu de l'histoire. L'idée de base était bonne, mais je n'ai pas été convaincue par ce roman...

Que feriez vous si l'on vous annonçait que la fin du monde arrivera dans deux mois ? C'est ce que Peter, Eliza, Andy et Anita vont devoir apprendre à faire. Il leur reste huit semaines pour vivre vraiment, réaliser leurs rêves, être libres, heureux et amoureux...

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, mais je crois que c'est plus du au fait que je n'avais pas spécialement envie de le lire, parce qu'au bout de quelques chapitres, je me suis laissée embarquer. La plume de l'auteur est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent relativement vite, on ne s'ennuie pas.

Si l'idée de départ est bonne, je suis moins fan de ce qu'en a fait l'auteur. Je ne m'attendais à rien de particulier, mais j'aurai aimé que cette fin du monde soit traitée différemment. Je trouve que ce que l'auteur en a fait était facile et attendu.

Les personnages m'ont plus, mais sans plus. J'ai aimé suivre la façon dont ils acceptent (ou non) la fin du monde et les voir prendre conscience que la vie est précieuse et qu'elle doit être vécue à fond. Mis à part ça, je ne me suis pas attachée à eux, j'avais l'impression d'être une voyeuse en train de les espionner...

La fin m'a semblé brouillon et facile. D'ailleurs, l'auteur en a dit tellement peu que je n'avais pas compris qu'un des personnages était décédé. Au final, on ne sait pas si la fin du monde a eu lieu et ça me dérange un peu.

Je ressors de cette lecture déçue, alors que je n'en attendais pas grand chose à la base. La seule chose qui me vient à propos de ce roman, c'est "tout ça pour ça", dommage...


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 23 juin 2016

"Mariages à la campagne" de Katie Fforde

Synopsis :
Vous rêvez d’un mariage à l’anglaise : dentelles, cottages romantiques et fleurs à profusion ? Bienvenue dans le délicieux petit village de Chippingford.
Beth et Rachel, deux citadines, viennent de s’y installer. À peine ont-elle rencontré Lindy, que les trois jeunes femmes décident de s’associer pour lancer une entreprise de mariages branchées et pas chers. Leur première mission n’est pas des moindres : organiser le mariage de la sœur de Beth… Tous les habitants du village s’en mêlent, et Cupidon est aussi de la partie !

Mon avis :
Je n'avais jamais entendu parler de ce roman mais quand on m'a proposé de le découvrir, je n'ai pas hésité bien longtemps. C'est tout à fait le genre de lecture que j'adore à cette période de l'année, même si le soleil de fait un peu désirer cet été. Toujours est-il que la couverture et son résumé m'ont convaincu, qu'ils ont fait disparaitre le peu de réserve que j'avais pour ne pas craquer. Sitôt reçu, vous vous doutez bien que je me suis jetée dessus sans attendre. Cette petite histoire est bien sympathique, j'ai beaucoup aimé !

Dans le village de Chippingford, il n'y a pas beaucoup d'animation. Quand Beth s'y installe, elle s'y ennuie très vite. Lorsqu'elle fait la rencontre de Lindy, jeune maman divorcée qui est native du village et de Rachel, divorcée depuis peu qui a décidé de quitter l'agitation de la ville, elles décident de mettre les différents talents en commun pour aider de futurs mariés fauchés à avoir le mariage de leur rêve à moindre coût. Elles apportent du bonheur autour d'elles, mais elles sont loin de se douter que leur propre bonheur est à portée de mains...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements (même si on les voit venir à des kilomètres). Les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire. On ne peut pas lâcher ce livre avant d'en avoir tourné la dernière page.

L'histoire m'a beaucoup plu, même si elle n'a rien de très originale. Dès le départ, on sait comment cela vase finir, mais ce n'est pas gênant. Tant que l'on a notre happy-end à la fin et que l'on passe un bon moment en compagnie des personnages, on s'en fiche de deviner le dénouement dès le début.

Le seul truc qui m'a déplu dans ce roman, ce sont deux libertés qui ont été prises lors de la traduction. Ce roman se déroule en Angleterre et d'un coup, on nous parle de Chris Marques (de Danse avec les Stars pour celles et ceux qui ne savent pas qui c'est) et Matt Pokora. Je ne suis pas sûre que les anglais aient déjà entendus parler d'eux. Certes, ça nous permet de saisir la référence, mais j'aurai préféré ne pas la comprendre, plutôt que d'avoir droit à cette incohérence, mais après tout, ce n'est que mon avis.

Les protagonistes sont sympathiques et attachants. Dès le début, on a envie de les aider, de les prendre sous notre aile. On se sent proche d'eux, j'aurai été ravie de les aider à préparer ces mariages.

La fin est plus que prévisible mais on en attend pas moins d'un roman de ce genre. J'aurai vraiment été déçue si la fin avait été différente. Là, elle est juste parfaite, juste comme j'aime les happy-end.

Ce roman est une jolie surprise, j'ai vraiment passé un très bon moment entre ses pages. Certes, ce n'est pas le roman de l'année, mais il nous fait passer un bon moment en nous permettant de nous échapper le temps de quelques heures de notre quotidien, on ne lui en demande pas plus ! ;)


Je tiens encore une fois à remercier France Loisirs pour cette chouette découverte !

http://www.franceloisirs.com/recrutement.php?action_number=132&code_support=721&utm_source=DIS-ALE&utm_medium=ACQ-BLO&utm_campaign=T316-S20-MAR
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 21 juin 2016

"Les âmes brûlées" de Andrew Davidson

Synopsis :
Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d'hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices? Il ne vous resterait qu'à attendre la mort. A moins qu'un ange passe votre porte... C'est le destin hors norme du héros des Âmes brûlées. L'accident terrible qui le met sur la voie mystique de sa rédemption. Et le début d'une aventure hallucinante, du Moyen Âge à nos jours, de l'enfer à l'amour.

Mon avis :
Ce livre trainait depuis tellement longtemps dans ma PAL que je ne me souviens même plus comment il l'a rejoint... Bref, cela n'est pas très intéressant. Je trouve cette couverture absolument magnifique et le résumé de ce roman très intriguant, mais ce livre a largement eu le temps de prendre la poussière. L'autre jour, j'ai enfin eu envie de le sortir de ma PAL. Ce roman ne ressemble à rien de ce que j'ai pu lire auparavant, il est fascinant et intriguant, mais aussi très bizarre. Au final, je ne sais pas vraiment si j'ai aimé ce livre ou non...

Tout commence par un accident de la route dont l'épave prend feu. Le conducteur en est sorti vivant par dieu sait quel miracle. Admis au service des grands brûlés, il envisage d'en finir avec cette vie et ce nouveau corps qu'il n'a pas voulu. La seule chose qui le retient parmi les vivants est la visite régulière d'une jeune femme un peu perturbée. Elle va lui conter son histoire, qui débute dans un monastère au XIVème siècle et où il joue un grand rôle...

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans cette histoire. Il faut dire qu'elle commence très bizarrement, par le récit de l'accident et la description des ravages qu'ont laissé les flammes sur le narrateur. C'est très perturbant, il nous fait vivre son calvaire de l'intérieur, on pourrait presque sentir les flammes lécher notre peau pendant la lecture. Une fois le "choc" passé et le style de l'auteur devenu plus familier, on se laisse entrainer avec facilité dans cette histoire pas banale. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. Bien que ce livre nous laisse perplexe, on ne peut pas s'empêcher d'en tourner les pages avec frénésie, sans pouvoir le lâcher avant d'en avoir tourné l'ultime page.

Ce roman me laisse vraiment perplexe. Même si je l'ai dévoré en moins de 48 heures, je ne saurai pas dire si j'ai aimé. Cette histoire ne ressemble vraiment à rien de ce que j'ai pu lire auparavant. On ne comprend pas tout, on se dit que l'auteur ne devait pas être dans son état normal lorsqu'il l'a écrit, mais on n'en est pas moins fasciné par cet étrange et surprenant récit. C'est vraiment une magnifique histoire d'amour, qui dure bien plus qu'une vie et que même les flammes de l'Enfer ne peuvent réduire en cendres.

Les personnages sont tout aussi étranges que ce roman. On ne connait pas le nom de notre narrateur et personnage principal de cette histoire. C'est tout à fait le genre de chose que je déteste dans un roman, mais contre toute attente, dans celui-ci, cela ne m'a pas plus dérangé que cela. Cela colle bien à cette histoire, renforçant son mystère. Le personnage de Marianne me fascine et me perturbe. Son histoire est touchante et sonne vraie, mais au final, on ne sait pas vraiment ce qu'il en est... J'ai beaucoup aimé les différentes histoires des amants maudits, mais encore une fois, on ne sait pas vraiment qui ils sont...

J'ai beaucoup aimé la fin. Elle nous incite à croire tout ce que Marianne nous a révélé de son son passé mais elle nous laisse encore une part de mystère. En tout cas, c'est un digne dénouement pour un roman pas banal.

Ce roman me laisse perplexe, mais contre toute attente, j'ai vraiment passé un bon moment. Cette histoire n'est pas à mettre entre toutes les mains, mais si vous aimez les histoires pas banales, qui parlent de foi et d'amour éternel, ce livre ne peut que vous plaire. Le début est particulier mais la suite vaut largement le coup de s'accrocher !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 17 juin 2016

"Le serment du Titanic" de Cathy Gohlke

Synopsis :
La promesse du naufragé va faire chavirer les cœurs…
Irlande, 1912. Michael embarque clandestinement à bord du Titanic pour fuir la misère. Alors qu’il est sur le point de mourir de faim, Owen le prend sous son aile. Quand le paquebot réputé insubmersible percute un iceberg, Owen se sacrifie pour sauver son ami. Il lui fait promettre de veiller sur Annie, sa petite sœur qui est en danger. Tout en travaillant d’arrache-pied pour lui offrir un avenir meilleur, Michael tente de convaincre Annie de le rejoindre et s’éprend d’elle au fil des lettres qu’ils échangent. Mais peut-elle vraiment laisser libre cours à ses sentiments et avouer son amour à celui qu’elle tient pour responsable de la mort de son frère ? Entre les hésitations de la jeune femme et la Première Guerre mondiale qui ravage l’Europe, Michael n’est pas au bout de ses peines…

Mon avis :
Si vous me suivez depuis un moment, vous connaissez déjà mon intérêt pour l'histoire de la famille Romanov, mais je ne crois pas vous avoir déjà fait par de mon intérêt pour l'histoire du Titanic. Cette histoire me fascine depuis que j'ai vu le film du même nom et j'ai vu pas mal de documentaire sur le sujet. Du coup, vous vous doutez bien qu'un roman parlant du Titanic ne pouvait que m'intriguer. J'avais repéré ce titre dès sa sortie, mais je ne me le suis procurée que très récemment, le trouvant d'occasion à petit prix. Je n'ai pas pu m'y plonger aussi vite que je l'aurai voulu mais une fois lancée, je n'ai pas pu m'arrêter. J'ai beaucoup aimé cette lecture !

Pour fuir un oncle qui le maltraite, Michael décide de s'embarquer clandestinement à bord du Titanic, dans l'espoir de rejoindre le Nouveau Monde et d'y trouver une vie meilleure. Owen, jeune homme de 20 ans, qu'il avait rencontré peu de temps auparavant, décide de le prendre sous son aile. Lorsque l'insubmersible Titanic commence à sombrer, Owen sait qu'il a peu de chance de survivre et fait promettre à Michael de veiller sur Annie, sa jeune sœur et de la faire venir sur le Nouveau Continent dès que possible. Ce dernier est prêt à tout pour tenir sa promesse, et s'éprend d'elle au fil des lettres qu'ils échangent. Alors que la guerre éclate, Michael sait qu'il doit rejoindre Annie pour la mettre en lieu sûr, mais sa mission s'avère plus compliquée que prévu, la jeune femme est introuvable...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. Les pages se tournent toutes seules, on ne s'ennuie pas une seule seconde, on a trop envie de savoir comment toute cette histoire va se terminer.

L'histoire m'a beaucoup plu, même si je regrette un peu que le passage du Titanic soit si court. Cela dit, on le savait depuis le début grâce au résumé, donc on ne peut pas le reprocher à l'auteure. J'ai vraiment apprécié le fait que ce livre soit très documenté. Que ce soit sur le Titanic ou sur la Première Guerre Mondiale, on sent que l'auteure maitrise son sujet et que c'est une période qui l'intéresse. C'est hyper agréable à lire.

J'ai vraiment adoré la galerie de personnages de ce roman. Je suis totalement fan d'Owen, même si on ne le côtoie que trop peu. C'est un personnage comme je les aime, authentique et sincère. J'ai eu un peu de mal avec Annie au début de l'histoire, je la trouvais immature et superficielle, tout le contraire de son frère. Mais avec les épreuves qu'elle affronte, son personnage murit et prend exemple sur son frère. J'ai beaucoup aimé Michael, son dévouement envers Owen et sa famille force le respect. Il est prêt à tout pour tenir sa promesse.

Cette fin est juste parfaite. Je commençais à douter de mon happy-end mais je l'ai finalement eu. Je ne pouvais pas espérer mieux, même si j'aurai aimé en savoir plus sur l'après...

Ce roman est une chouette découverte, j'ai passé un très bon moment en compagnie d'Owen, Annie et Michael. J'ai vraiment aimé me plonger au cœur de cet évènement tragique, je compte bien lire d'autres romans du même genre. J'en ai d'ailleurs un autre qui m'attend sagement dans ma PAL ! ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 juin 2016

"La loi du coeur" de Amy Harmon

Synopsis :
Je vous raconte. Il a été retrouvé dans un panier de linge sale au Lavomatic, emmailloté dans une serviette, âgé de quelques heures à peine et déjà à l'article de la mort. Au journal de vingt heures à la télé, ils l'ont appelé Bébé Moïse, ce nourrisson abandonné dans un panier, né d'une mère accro au crack et voué à toutes sortes de problèmes.
Tout cela s'est passé avant que je naisse, et le temps que je rencontre Moïse et que ma mère me conte son histoire, celle-ci était déjà de notoriété publique et personne ne voulait avoir quoi que ce soit à voir avec lui. Les gens adorent les bébés, même ceux qui sont malades, même les « bébés crack ». Mais les bébés grandissent, ils deviennent des enfants qui à leur tour deviennent adolescents. Et personne ne veut d'un ado amoché par la vie.
Et Moïse était amoché. Moïse était une loi à lui tout seul. Mais il était aussi étrange, et exotique, et tellement beau. D'être avec lui allait changer ma vie plus que j'aurais jamais pu l'imaginer. J'aurais peut-être dû rester à l'écart. J'aurais peut-être dû écouter les conseils. Ma mère m'avait prévenue. Moïse lui-même m'avait prévenue. Mais je suis restée près de lui...

Mon avis :
Ayant plus qu'adoré les deux précédents romans de l'auteure, je ne me suis pas posée de question lorsque l'on m'a proposé de le découvrir en avant première. Pas besoin de lire le résumé pour savoir que j'allais passer un bon moment en compagnie de la plume de l'auteure. Sitôt reçu, vous vous doutez bien que je me suis jetée dessus sans plus attendre. Contrairement à ses précédents romans, cette histoire a eu du mal à m'emporter...

Georgie mène une vie tranquille et son chemin est tout tracé. Lorsque Moïse, le "bébé crack" revient vivre chez sa grand-mère, la jeune femme est irrésistiblement attirée par lui. Elle sait que sa vie est loin d'être facile, qu'il ne se sent à sa place nul part. Elle essaie de l'apprivoiser, comme elle le fait avec ses chevaux mais Moïse ne veut ni de son aide, ni de son amitié. Pourtant, ils vont finir par se rapprocher, leurs vies vont en être bouleversées à tout jamais...

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire, et je ne sais vraiment pas pourquoi. J'étais ravie de me replonger dans la plume de l'auteure, mais cette fois-ci, sa magie a eu du mal à opérer. Pendant près de 200 pages, je me suis demandée quand l'histoire allait vraiment démarrer, il ne se passait pas grand chose, même si l'histoire me plaisait, je m'ennuyais. J'ai vraiment été emportée par l'histoire après l'épisode de la grange le jour du réveillon. A partir de ce moment là, je n'ai pas pu lâcher ce roman avant de l'avoir terminé, comme quoi, cela valait le coup de s'accrocher. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire, c'est fluide, bien écrit et plein de rebondissements. Une fois l'histoire vraiment lancée, les pages se tournent toutes seules.

N'ayant pas lu le résumé avant de me plonger dans ce roman, je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre et je dois dire que le début m'a vraiment laissé perplexe. Je n'arrivais pas à voir où l'auteure voulait nous emmener. Du coup, pendant près de 200 pages, j'étais complètement larguée. Ce n'est qu'après le fameux passage cité un peu plus haut que j'ai enfin saisi l'essence de cette histoire. A partir de cet évènement, j'ai vraiment aimé cette histoire. L'auteure a vraiment eu une idée très originale pour ce livre, et même si j'ai du m'accrocher au début, j'ai beaucoup apprécié cette histoire. Son originalité a finalement réussi à me séduire.

Les personnages sont très intéressants, en particulier le personnage de Moïse. On a beaucoup de mal à cerner son personnage, l'auteure ne nous distille que peu d'information et seulement une à la fois. Son personnage est mystérieux à souhait et cela jusqu'à la fin. J'ai beaucoup aimé le personnage de Georgie, même si je n'ai pas réussi à m'identifier à elle. Sa détermination force le respect, elle siat ce qu'elle veut et se bat pour l'avoir.

J'ai vraiment adoré la fin, je ne m'y attendais absolument pas. Elle est magnifique, je ne pouvais pas espérer mieux. Sans elle, je crois que j'aurai fini cette lecture avec un goût d’inachevé, il aurait vraiment manqué quelque chose à cette histoire.

Malgré un début difficile, je suis contente de m'être accrochée parce que j'ai finalement beaucoup aimé. Le début était bien trop lent à mon goût, mais cette partie était vraiment nécessaire pour la suite. Au final, je ne suis pas autant charmée par ce roman que par ses prédécesseurs, mais cela reste quand même une très bonne lecture !
En lisant la quatrième de couverture pour écrire cet avis, je me suis rendue compte que cette histoire est en deux volets. Même si je ne vois pas trop comment cette histoire pourrait continuer, je suis curieuse d'en savoir plus...

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 juin 2016

"Colocs (et plus)" de Emily Blaine

Synopsis :
Parfois, les hommes font vraiment des choses stupides. Comme noter le prénom de leur conquête d’un soir au creux de leur main pour ne pas l’oublier au réveil, par exemple. Ou bien promettre de ne jamais toucher à la sœur de leur meilleur ami. Connor n’échappe pas à la règle. Connor, c’est le meilleur ami de mon frère. Le mec le plus canon que j’aie jamais rencontré. Et accessoirement l’heureux élu avec qui je me suis honteusement envoyée en l’air j’ai passé un délicieux moment lors d’une soirée très arrosée à la tequila. Une nuit intense, passionnée, mémorable… suivie d’une douche froide quand il a compris qui j’étais et qui j’allais devenir – sa colocataire. Là, il a vraiment eu l’air paniqué. Je me demande bien pourquoi : a-t-il peur que je révèle notre petit secret à mon frère ? À moins qu’il ne redoute que nous ne succombions une fois de plus à la tentation…

Mon avis :
J'avais découvert la plume d'Emily Blaine avec All I want for Christmas et avais enchainé ma découverte avec sa saga Dear you. Étant tombée sous le charme de sa plume, je m'étais promis de lire ses autres romans. Malheureusement, avec le temps qui file à une vitesse folle et une PAL qui ne cesse de s'agrandir, difficile de mettre se projet à exécution. Pourtant, lorsque j'ai eu l'occasion de me procurer ce roman, je ne lui ai pas laissé le temps de prendre la poussière dans ma PAL. Sitôt commencé, sitôt dévoré, j'ai adoré !

Maddie vient d'arriver à Chicago pour poursuivre ses études. Elle va donc emménager chez son frère et son meilleur ami. Ils ne se sont pas vus depuis dix ans, mais vont se rendre compte un peu tard qu'ils se sont rencontrés six mois plus tôt lors d'une soirée très arrosée qui a finie dans la voiture de Connor. Quand ce dernier se rend compte de la situation, il ne peut revenir en arrière, il peut juste se promettre de ne pas recommencer par respect pour son meilleur ami. Malgré ce pacte, leur attirance est flagrante...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours un délice, c'est un vrai plaisir à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on ne peut pas lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page. On est tellement pris par l'histoire et on a tellement envie de savoir comment cela va se finir pour Maddie et Connor que les pages défilent à une vitesse folle.

L'histoire m'a énormément plu. Certes, c'est un peu du déjà vu avec la nana qui tombe amoureuse de son colloc (ou voisin le plus souvent) mais la touche de l'auteure lui apporte un vrai plus. On devine dès le début comment cela va se finir, mais ce n'est pas dérangeant. On lit ce genre de roman pour se détendre, pour s'évader du quotidien et rêver du prince charmant, et surtout parce qu'on veut ce happy-end qui est si difficile à obtenir dans la vraie vie. C'est roman "doudou" qui met du baume au cœur quand ça ne va pas, un roman feel good qui fait du bien.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Connor est juste à tomber, c'est le mec dont toutes les filles rêvent, il est juste parfait. Je veux le même, c'est possible ?!? Le personnage de Maddie est top. Qu'est ce que j'aimerai avoir son audace et sa force de caractère ! Ce petit bout de femme force le respect.

J'ai adoré la fin. Ce dénouement est juste parfait. On se doute depuis le début du dénouement, mais l'auteure a quand même su me surprendre. Je ne peux que l'en féliciter.

J'ai vraiment adoré ce roman et j'en redemande ! J'ai hâte de pouvoir lire le second tome consacré à Ben et Ashley, deux personnages que j'aime déjà beaucoup. Je peux vous confirmer que mon intérêt pour l'auteure n'est qu'à son début et que je compte bien lire tous ses romans, ceux déjà parus comme ceux à paraitre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 9 juin 2016

"Juste une ombre" de Karine Giebel

Synopsis :
Tu te croyais forte. Invincible. Installée sur ton piédestal, tu imaginais pouvoir régenter le monde. Tu manipules ? Tu deviendras une proie. Tu domines ? Tu deviendras une esclave. Tu mènes une vie normale, banale, plutôt enviable. Tu as su t'imposer dans ce monde, y trouver ta place. Et puis un jour... Un jour, tu te retournes et tu vois une ombre derrière toi. À partir de ce jour-là, elle te poursuit. Sans relâche. Juste une ombre. Sans visage, sans nom, sans mobile déclaré. On te suit dans la rue, on ouvre ton courrier, on ferme tes fenêtres. On t'observe jusque dans les moments les plus intimes. Les flics te conseillent d'aller consulter un psychiatre. Tes amis s'écartent de toi. Personne ne te comprend, personne ne peut t'aider. Tu es seule. Et l'ombre est toujours là. Dans ta vie, dans ton dos. Ou seulement dans ta tête ? Le temps que tu comprennes, il sera peut-être trop tard... Tu commandes ? Apprends l'obéissance. Tu méprises ? Apprends le respect. Tu veux vivre ? Meurs en silence...

Mon avis :
Karine Giebel est une auteure dont j'entends beaucoup de bien et je dois dire que j'étais curieuse de découvrir sa plume. Je ne savais pas par quel roman commencer, ce qui fait que je n'avais pas encore osé franchir le pas. Quand je suis tombée par hasard sur ce titre à la braderie Emmaüs près de chez moi, je me suis dit que c'était le moment ou jamais, je me suis donc laissée tenter. Impossible de lâcher ce roman avant de l'avoir fini, j'ai beaucoup aimé !

Le cauchemar de Chloé commence le soir où un homme de noir vêtu tel une ombre la suit jusqu'à sa voiture. A partir de ce moment-là, Chloé le voit partout. Tout le monde la croit folle mais elle se sent observée, des objets changent de place pendant son absence. Elle sait que l'Ombre est là, qu'elle guette ses moindres instants de faiblesse. Peu à peu, son entourage se réduit, personne ne la croit, elle est seule face à l'Ombre et celle-ci sent que la victoire est proche...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est hyper agréable à lire et terriblement addictive. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde, les pages se tournent toutes seules tellement on est pris par l'histoire. Je n'ai pas pu lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

J'ai beaucoup aimé l'histoire, j'ai adoré suivre l'Ombre. On se prend au jeu, on essaie de deviner qui se cache derrière ce mystérieux homme en noir. Au final, je trouve qu'on devine assez vite son identité, vers la moitié du roman pour ma part. Cela me semblait évident, e j'avais raison. Je trouve cela un peu dommage que l'on devine son identité aussi tôt dans l'histoire, même si cela n'enlève rien à la qualité de ce roman.

Les personnages sont géniaux. Rien que l'Ombre, son personnage est d'une finesse incroyable, on y croit sans aucun problème, il est flippant. Je n'aimerai vraiment pas être à la place de Chloé, comme elle, je crois que je serai devenue folle... Son courage et sa détermination forcent le respect. J'ai beaucoup aimé Alexandre, même si j'ai eu un peu de mal à cerner son personnage.

La fin est juste parfaite ! On pense que l'histoire est finie dès que l'Ombre dévoile son identité mais non. Quel retournement de situation, j'ai vraiment adoré. Je ne m'y attendais absolument pas, l'auteure m'a vraiment prise par surprise avec ce dénouement.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Même si l'identité de l'Ombre s devine rapidement, on se laisse entrainer dans cette histoire avec une facilité déconcertante. On ne peut pas lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page et d'être bluffé par le dénouement... Je pense que je vais continuer à découvrir la plume de cette auteure que j'ai déjà bien trop tardé à découvrir !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 7 juin 2016

"Le Dôme, tome 1 : La loi du dôme" de Sarah Crossan

Synopsis :
Les arbres ont été éliminés de la terre et l'oxygène s'est raréfiée, provoquant des millions de morts...
Les survivants ont été rassemblés sous le Dôme, sorte de bulle protectrice où un nouvel ordre s'est constitué autour d'un Etat totalitaire et d'une société, Respirer Inc. qui contrôle l'air que les habitants respirent.
Tout en haut de l'échelle sociale, se trouvent les Premiums. Riches et en bonne santé, ils méprisent les Auxiliaires, trop pauvres pour payer un impôt sur l'oxygène et donc contraints de survivre avec le peu d'air qu'ils respirent...
Alina, 16 ans, qui a rejoint la Résistance, a échoué dans sa mission à l'intérieur du Dôme.
Elle est en danger et doit fuir, à l'extérieur. Elle rencontre alors Quinn, un jeune Premium et sa meilleure amie Bea, une Auxiliaire, partis camper hors du Dôme et leur demande de l'aide...

Mon avis :
Lorsque je suis tombée par hasard sur le résumé de ce roman, j'étais intriguée. Ayant beaucoup aimé Dôme de Stephen King, j'étais curieuse de lire une autre histoire avec un dôme comme élément principal. Pourtant, lorsque je l'ai enfin eu entre les mains, je ne me suis pas jetée immédiatement dessus, j'étais curieuse d'en savoir plus mais pas à ce point-là. J'ai bien aimé cette lecture !

La Terre n'est plus viable depuis que les arbres ont été éliminés. Pour survivre, les hommes ont construit un dôme où l'Etat contrôle l'air que les habitants respirent. Alina est entrée dans la résistance. Pour aider la cause, elle a pour mission de récupérer des boutures de plantes afin de les replanter à l'extérieur du dôme. Mais lorsque sa mission échoue, elle est contrainte de fuir, de rejoindre l'extérieur. C'est alors qu'elle fait la rencontre de Quin et Béa, tous deux partis camper ors du dôme. Même si elle ne veut pas de leur aide, elle va devoir s'y résoudre...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est fluide, bien écrit, prenant et plein de rebondissements. Les pages se tournent toutes seules, on a pas le temps de s'ennuyer.

J'ai bien aimé cette histoire. Le thème de ce roman change un peu de ce que j'ai l'habitude de lire. D'ailleurs, j'ai trouvé ce roman très réaliste. Si on continue sur cette lancée, notre humanité va finir par détruire notre planète et ce qui la fait vivre(c'est déjà bien parti), et l'on risque de devoir rationner notre air pour survivre. Ce futur est très plausible et ça fait peur...

Les personnages sont intéressants. J'ai beaucoup aimé Bea, je me suis un peu reconnue en elle. J'ai adoré voir son personnage s'affirmer au fil du roman. Quin m'a bien plu, ce jeune premium qui a tout et qui en fait profiter sa meilleure amie m'a touché. Il ne se rend pas vraiment compte de son statut de privilégié. Alina est prête à tout pour atteindre son but, quitte à blesser les gens qui veulent l'aider. J'ai eu un peu de mal à cerner son personnage, mais je l'aime de plus en plus.

La fin est assez prévisible, bien que la réaction du commandant m'ait surprise, je ne m'attendais pas à ça... Cette fin est parfaite et donne envie de lire la suite, de savoir comment toute cette histoire va finir.

J'ai beaucoup aimé ce roman qui change un peu de mes lectures habituelles. Malgré tout, je ne sais pas encore si je me laisserai tenter par la suite... Comme d'habitude, même si je décide d'en rester là, il se peut que je me laisse tenter si la suite tombe entre mes mains...
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 juin 2016

"Cocktail, tome 1 : Wallbanger" de Alice Clayton

Synopsis :
Caroline Reynolds vient d’emménager dans un superbe appartement à San Francisco, mais sa première nuit est perturbée… par les exploits nocturnes de son voisin ! La promiscuité est d’autant plus frustrante que la jeune femme n’a pas eu d’aventure depuis près de six mois. D’ailleurs, par vengeance, Caroline surnomme le don juan d’à côté le Cogneur de mur. Un jour, excédée, c’est à sa porte qu’elle finit par cogner… pour découvrir en Simon un homme particulièrement séduisant. Peu de temps après, alors qu’ils se croisent à une fête, Caroline accepte d’accorder une trêve pour apprendre à mieux le connaître. Si, petit à petit, ils deviennent amis, seront-ils amants pour autant ?

Mon avis :
Depuis sa sortie, j'entends beaucoup parler de ce roman et cela a éveillé ma curiosité. Même si je ne suis pas particulièrement fan de sa couverture (elle est jolie mais je n'aime pas trop l'idée qu'elle renvoie), j'avais bien envie de me laisser tenter. Vous vous imaginez bien que lorsque je l'ai trouvé d'occasion pas trop cher, je n'ai pas hésité une seule seconde. Ma curiosité a vite pris le dessus et je suis contente de lui avoir cédé, j'ai adoré !

Caroline vient d'emménager dans l'appartement de ses rêves. Le rêve va vite virer au cauchemar, lorsqu'elle va se faire réveiller par les prouesses sexuelles de son voisin plusieurs nuits d'affilées. Excédée, elle finit par frapper à sa porte et tombe nez à nez avec le séduisant Simon. Ils ne se supportent pas mais pour le bien de tous, ils concluent une trêve et finissent par devenir amis. Et si cette histoire était plus que de l'amitié ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est un vrai délice, c'est un plaisir à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On a tellement envie de connaitre le fin mot de l'histoire que les pages se tournent toutes seules et qu'on ne peut pas lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page !

L'histoire m'a énormément plu. Je vous entends déjà me dire : "ouais bof, encore une histoire où une nana déteste son voisin et finit par lui tomber dans les bras". Vous n'avez pas tort, mais contrairement aux autres histoires du même genre et à ce que la couverture laisse supposer, tout ne tourne pas autour du sexe. Certes, ça fait partie de l'histoire et l'auteure prend plaisir à ne nous faire penser qu'à ça à renfort de conversations à double sens, mais l'histoire est bien plus profonde que ça, et j'ai adoré !

Les personnages me plaisent beaucoup. Cette petite Caroline me plait bien, je me suis reconnue en elle sur certains points, et puis, il faut dire que je suis un peu jalouse : moi aussi, je veux un Simon ! Comment ne pas craquer devant ce bel apollon qui est bien plus qu'un physique ? Je suis faible... ^^
Et puis, gros coup de ♥ pour Clive, plus fidèle et plus protecteur que lui, ce n'est pas possible ! 

La fin est juste parfaite, je ne pouvais pas espérer mieux. Elle conclut parfaitement cette histoire. J'ai d'ailleurs adoré le dernier paragraphe du point de vue de Clive, c'était juste ce qu'il fallait avant de refermer ce roman avec un sourire niais plaqué sur le visage.

Ce roman est juste parfait, j'ai adoré ! Je suis fan Caroline et Simon, ce couple me fait chavirer. Je suis triste de les laisser. Un second tome va bientôt sortir, et même si je ne vois pas trop comment l'auteure peut continuer cette histoire, je sais que je le lirai avec grand plaisir. A peine ce livre refermé, j'ai hâte de les retrouver !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 juin 2016

Bilan lecture du mois de Mai 2016

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !
Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/le-dome-tome-1-la-loi-du-dome-de-sarah.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/juste-une-ombre-de-karine-giebel.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/colocs-et-plus-de-emily-blaine.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/07/experience-noa-torson-tome-3-noublie.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/le-serment-du-titanic-de-cathy-gohlke.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/les-ames-brulees-de-andrew-davidson.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/07/briser-les-chaines-de-rachel-lacey.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/si-cest-la-fin-du-monde-de-tommy-wallach.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/demandez-moi-la-lune-de-sylvie-barret.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/linvention-des-ailes-de-sue-monk-kidd.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/06/la-loi-du-coeur-de-amy-harmon.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/07/first-love-de-james-patterson-et-emily.html

12 livres lus en Mai, pour un total de 5661 pages !
Je suis plutôt satisfaite de mon bilan étant donné que je n'ai pas eu le temps de lire pendant les 12 derniers jours du mois...

Côté acquisitions, des services presse, un achat et des trocs... Je vous laisse découvrir tout ça !


Colocs (et plus) de Emily Blaine (Troc Livr@ddict) LU
S'enfuir de Martyn Bedford (Service Presse Nathan)
Cet été-là de Sarah Ockler (Service Presse Nathan)
First Love de James Patterson (Troc régulier avec Marion) LU
La loi du coeur de Amy Harmon (Service Presse Collection R) LU
La Sélection, tome 5 : La couronne de Kiera Cass (Service Presse Collection R)
Les yeux du dragon de Stephen King (Troczone) EN COURS DE LECTURE
Cocktail, tome 2 : Lovemaker de Alice Clayton (Achat)
La 5ème vague, tome 3 : La dernière étoile de Rick Yancey (Service Presse Collection R)
Dis moi si tu souris de Eric Lindstrom (Service Presse Nathan)

10 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 78 livres... Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...