lundi 26 juin 2017

"The Paper Magician, tome 2 : The Glass Magician" de Charlie N. Holmberg

Synopsis :
Trois mois après avoir rendu son cœur au magicien Emery Thanes, Ceony Twill est bien partie pour devenir Plieur. Malheureusement, toutes ses pensées ne sont pas uniquement tournées vers la magie du papier : bien qu’on lui ait prédit une histoire d’amour, Ceony n’a toujours pas réussi à dépasser la barrière étudiant-professeur qui la sépare d’Emery, en dépit de leur intimité grandissante.

Lorsqu’un magicien revanchard est persuadé que Ceony possède un secret, il fait le vœu de le découvrir… même si cela doit compromettre l’essence même de leur magie. Ceony comprend qu’elle devra trouver les vraies limites de ses pouvoirs quand ceux qu’elle aime le plus se retrouvent victimes d’une série d’attaques dirigées contre elle… tout en faisant en sorte que son savoir ne tombe pas entre de mauvaises mains.

Mon avis :
Ayant vraiment adoré The paper magician, j'espérais vraiment que l'auteure n'en resterait pas là et qu'elle nous offrirait une suite à ce superbe roman. A ma grande joie, ce fut le cas et en apprenant la nouvelle, j'étais plus qu'impatiente de pouvoir la lire. A peine était-elle arrivée dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus sans attendre. Encore une fois, j'ai adoré !

Voila maintenant trois mois que Ceony a rendu son cœur à Emery Thane et rien n'a changé entre eux au grand désespoir de la jeune femme. Elle poursuit donc son apprentissage pour devenir Plieur mais leur tranquillité est de courte durée. Un dangereux magicien menace Ceony et ses proches parce qu'il la soupçonne de détenir les clés d'une nouvelle pratique de la magie. Ceony est prête à tout pour protéger ceux qu'elle aime et elle est bien décidée à mettre ce magicien hors d'état de nuire...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume et l'univers de l'auteure sont toujours aussi addictifs et agréables à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Comme avec le premier tome, l'histoire m'a énormément plu. Je suis totalement fan de cet univers magique inédit. Le fait de créer une magie liée à chaque élément est brillant. Je n'avais jamais rien lu de tel auparavant. Si l'idée de départ est bonne, ce qu'en a fait l'auteure est absolument génial !

Les personnages me plaisent toujours autant. J'adore Ceony, j'aimerai être aussi courageuse et téméraire qu'elle. Elle n'a peur de rien, c'est impressionnant. Je suis une nouvelle fois sous le charme d'Emery, ce mec me fait rêver, il n'y a pas d'autres mots.

La fin est juste géniale mais elle nous laisse un peu sur notre faim. Certes, cette histoire est bouclée mais elle laisse présager de nouvelles aventures pour Ceony et Emery. J'ai vraiment hâte de savoir dans quelles aventures ils vont encore s'embarquer...

Sans grande surprise, je suis encore une fois sous le charme de la plume et de l'univers de l'auteure. Je trépigne déjà d'impatience en attendant le troisième tome. Je ne sais pas si d'autres sont encore prévus, mais je ne peux que l'espérer !
Je tiens à remercier Amazon Publishing pour cette superbe découverte ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 juin 2017

"Le monstre nounou, tome 2 : L’île des monstres" de Tuutikki Tolonen

Synopsis :
La petite Mimi a suivi Grah, son ami monstre, dans son monde souterrain. Mais elle a perdu sa trace et la robe de chambre magique ne lui parle plus... Pendant ce temps, Koby et Halley, restés à la surface, cherchent à tout prix le moyen de retrouver leur sœur.
Nos trois héros ne sont pas au bout de leurs surprises : de nombreuses créatures étranges se cachent au centre de la Terre, et toutes ne sont pas aussi gentilles que Grah !

Mon avis :
Ayant adoré le premier tome des aventures de Grah, Mimi, Koby et Halley, j'avais hâte de pouvoir lire la suite, d'autant plus que l'auteur nous laissait sur notre faim. Vous vous doutez bien que je me suis jetée dessus à peine arrivé dans ma boite aux lettres, sans même lui laisser le temps de passer par la case PAL. Aussitôt commencé, aussitôt dévoré, j'ai adoré !

Les monstres, dont Grah, sont rentrés chez eux. Mimi a décidé de les suivre, mais elle s'est perdue en chemin. Koby et Halley, restés à la surface, sont bien décidés à ramener leur petite sœur sur la terre ferme, même s'ils ne savent pas comment ils vont s'y prendre...

Dès les premières pages, j'ai à nouveau été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Encore une fois, l'histoire m'a beaucoup plu. J'adore me plonger dans cet univers qui me rappelle celui de Roald Dahl que j'aime tant. C'est toujours un plaisir de suivre les aventures de Grah, Mimi, Koby et Halley. J'aime toujours autant les illustrations de cette série. Elles aident vraiment à se représenter les créatures fantastiques dont nous parle l'auteur.

Les personnages me plaisent toujours autant, mais ma préférée reste Mimi. Ce petit bout de fillette m'impressionne. A son âge (et même maintenant), je n'aurai jamais été aussi courageuse, téméraire et aventurière qu'elle. Koby et Halley restent fidèles à eux-mêmes, mais c'est comme ça qu'on les aime. Quand à Grah, je l'adore toujours autant. C'est un vrai monstre gentil comme on les aime.

Cette fin est géniale. Contrairement au premier tome, il y a une vraie fin. Cette saga pourrait même se terminer là que ce ne serait pas choquant, même si on en redemande. On veut encore notre dose de Grah, Mimi, Koby et Halley !

Sans grande surprise, j'ai tout autant adoré ce second tome que le premier. J'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la suite de l'histoire de nos aventuriers et monstres préférés. On a pas fini d'entendre parler de Grah, c'est moi qui vous le dit ! ^^

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 juin 2017

"Destiny, tome 1" de Cecelia Ahern

Synopsis :
Parfois, il faut choisir l’imperfection pour être Parfait.

Dans le monde de Celestine North, chaque citoyen doit être Parfait. Quiconque commet la moindre erreur se voit marqué du sceau de l’Imperfection.

Pour qui a pris une mauvaise décision : c’est sur la tempe.
Pour qui a menti : la langue.
Pour qui a commis un vol : la paume de la main droite.
Pour qui s’est montré déloyal : le cœur.
Pour qui s’est écarté du droit chemin : la plante du pied droit.

Celestine mène une vie parfaite au sein d’une famille parfaite et au bras du petit ami parfait. Elle pense incarner l’idéal de la société.

Et si Celestine s’était trompée ? Si c’était le système lui-même qui était Imparfait ?

Mon avis :
Honnêtement, si ce roman n'était pas signé Cecelia Ahern, je crois que je ne me serais jamais arrêtée dessus. J'étais curieuse de découvrir la plume de l'auteure dans un style différent de ce qu'elle a l'habitude d'écrire. Une fois n'est pas coutume, c'est ma copinaute Marion qui m'a permis de le découvrir et franchement, je ne regrette absolument pas, j'ai adoré !

Dans une société qui a subit une grave crise financière, un nouvel idéal est apparu : celui de la Perfection. Tous les individus se doivent d'être parfaits, sous peine d'être marqués Imparfaits à vie et condamnés à l'exclusion sociale. Celestine est absolument Parfaite et fait la fierté de sa famille : élève brillante et réfléchie, belle, intelligente et qui fréquente le jeune homme le plus Parfait qui soit, Art le fils du juge Crevan. Pourtant, malgré sa Perfection, elle commet la pire des erreurs : aider un Imparfait, ce qui est strictement interdit. Elle risque d'âtre marquée comme Imparfaite à son tour. Assumera t-elle ses actes ou plaidera t-elle la Perfection ? Parfois, il faut choisir l'Imperfection pour être Parfait...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. C'est toujours un plaisir de se replonger dans les mots de Cecelia Ahern. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire. Cette dystopie est loin d'être banale, c'est même l'une des meilleurs que j'ai pu lire jusqu'ici. Le thème de la perfection à tout prix est brillant et l'auteure a très bien su l'exploiter. Il fait parfaitement écho à notre société actuelle qui prône la perfection physique et qui poussé à l'excès, pourrait nous mener à ce cas de figure. Franchement, ça fait peur...
Même si j'étais curieuse d'en savoir plus, j'avais peur d'être déçue. J'aime tellement les romances et les romans feel-good de Cecelia Ahern que je ne la oyais pas du tout écrire ce genre de roman. Pourtant, elle a relevé le défi à la perfection et confirme le fait que c'est une auteure de talent qui peut écrire de tout !

J'aime beaucoup la galerie de personnages proposée dans ce roman. J'ai adoré Celestine, la suivre dans sa prise de conscience du monde qui l'entoure était génial à lire. C'est un personnage comme je les aime, pas parfait mais qui agit toujours avec le cœur. Art me laisse perplexe, je ne sais pas trop quoi penser de lui. Par contre, j'adore Carrick, même si au final, on ne sait que peu de chose sur lui. Tout ce que l'on sait de lui me plait énormément. J'ai hâte de pouvoir  lire la suite pour en savoir plus sur lui.

La fin m'a énormément plu, mais elle nous laisse sur notre faim. On se jetterait sur la suite à peine ce premier tome terminé si on l'avait sous la main. J'ai vraiment hâte de lire la suite de cette histoire, j'ai pleins de questions qui restent en suspens.

Moi qui redoutais cette lecture de peur d'être déçue de l'auteure, j'en ressors totalement conquise, j'ai adoré ! Cecelia Ahern confirme son statut d'auteure de talent qui peut tout écrire, et j'en suis d'autant plus fan !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 19 juin 2017

"En Route" de Adam Rex

Synopsis :
Gratuity a 12 ans, un nom très étrange et surtout un objectif : retrouver sa mère enlevée par les aliens. Et lorsqu'on habite, comme elle, dans un pays envahi par les Boov, d'étranges extraterrestres à huit pattes, c'est plus facile à dire qu'à faire. Surtout que les envahisseurs ont non seulement renommé notre chère planète bleue Smekland mais aussi décidé de parquer toute la population dans une réserve naturelle d'humains : la Floride. Et les oranges, ça a du bon, mais seulement pendant un temps. À bord de sa voiture volante et accompagnée de son chat Porky et d'un Boov recherché par les siens, l'adolescente va traverser les États-Unis, déclencher un mouvement de résistance, et peut-être, en chemin, déjouer plus d'une invasion alien...

Mon avis :
Ce roman me tentait depuis sa sortie, la bande annonce du film m'avait vraiment donné envie d'en savoir plus. J'avais réussi à me le procurer assez rapidement grâce à un troc, mais par manque de temps, il est resté en attente dans ma PAL. L'autre jour, ne sachant pas quoi lire, je me suis dit que c'était le moment ou jamais de m'y mettre. Franchement, j'ai bien fait, parce que j'ai beaucoup aimé !

La Terre est envahie par des extraterrestres et depuis qu'ils sont là, la vie des humains est un véritable enfer. Du haut de ses 11 ans, Gratuity doit faire face à un gros problème : les extraterrestres ont enlevé sa mère. Elle est prête à tout pour la retrouver, quitte à prendre son chat et traverser la moitié des États-Unis en voiture. En cours de route, elle tombe nez-à-nez sur Oh, l'un d'entre eux...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est agréable à lire et addictive à souhait. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Cette histoire m'a beaucoup plu et j'ai adoré le fait que ce soit Gratuity qui nous la raconte. L'idée de départ est très bonne et l'auteur a vraiment su l'exploiter à fond. Les extraterrestres fascinent mais qu'on doute ou non de leur existence, on serait bien embêtés  s'ils débarquaient sur Terre. Ce roman en est la preuve. J'ai beaucoup aimé que certains éléments des États-Unis soit utilisés et détournés dans ce roman, comme la Zone 51 ou "le royaume de la souris joyeuse".

Les personnages m'ont énormément plu. J'ai adoré Gratuity, à sa place, j'aurai été beaucoup moins courageuse qu'elle. Le seul truc qui me fait tiquer, c'est qu'on ne lui donne pas seulement 11 ans. On le sait parce que l'auteur nous le dit, mais honnêtement, on lui en donne facilement 16, vu sa maturité face aux évènements.
Oh est particulièrement touchant. C'est l'un d'entre eux, mais c'est aussi l'exception qui confirme la règle...

La fin est juste parfaite. Je ne m'y attendais absolument pas, mais je ne pouvais pas espérer mieux. Elle est vraiment à la hauteur de ce chouette roman et conclue parfaitement cette histoire.

Ce roman est vraiment une très belle découverte, je ne pensais pas autant accrocher. Ce roman n'a vraiment pas eu le succès qu'il mérite et c'est bien dommage !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 16 juin 2017

"Le détour" de S.A. Bodeen

Synopsis :
À 17 ans, Livvy Flynn est LA romancière à succès d’une série fantastique pour adolescents.
Un jour comme les autres, elle prend sa voiture pour se rendre à un atelier d’écriture loin de chez elle.
Mais il suffit d’une mauvaise indication du GPS, d’une seconde d’inattention sur une route cabossée, et c’est l’accident…
Lorsqu’elle reprend conscience, Livvy découvre avec horreur qu’elle est emprisonnée dans la cave d’une ferme, au milieu de nulle part. Ses ravisseuses, une mère et sa fille désaxée, lui en veulent pour une raison qu’elle ignore.
Livvy comprend vite qu’elle a peu de temps pour sortir de ce piège fatal.

Mon avis :
Ce titre m'intriguait pas mal depuis sa sortie, mais honnêtement, je ne comptais pas spécialement le lire. Pourtant, lorsque ma copinaute Marion me l'a proposé en troc, je n'ai pas hésité bien longtemps. Faute de temps, il a trainé dans ma PAL quasiment six mois avant que je me décide à l'en sortir. Malheureusement, cette lecture a été une déception...

A 17 ans, Livvy est une romancière de renom et connait un succès phénoménal avec sa première saga. Alors qu'elle se rend à un atelier d'écriture, elle est victime d'un accident de la route. Elle se réveille dans le sous-sol d'une mère dérangée et de sa fille qui l'est tout autant. Comment va-t-elle pouvoir se sortir de là et surtout pourquoi a t-elle été enlevée ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. Les pages se tournent vraiment toutes seules.

L'histoire m'a bien plu, même si je l'ai trouvé extrêmement prévisible. Dès le début, j'avais deviné l'identité des personnages, ainsi que leur mobile. C'est dommage, parce que j'aimais vraiment l'idée de base mais j'aurai aimé être surprise par ce roman...

De plus, j'ai détesté les personnages. Livvy est finalement la pire de tous. Elle est prétentieuse, imbue d'elle-même, insolente et vulgaire. Il y a certains personnages de roman que l'on adore détester, mais ce n'est pas le cas pour elle. J'avais envie de la gifler tout au long de ma lecture. C'est tout à fait le genre de personnes exécrables que je déteste. En ce qui concerne les kidnappeuses, même si leur acte est intolérable, on éprouve de la pitié pour elles et on en vient même à comprendre leur geste désespéré. Je ne les aime pas vraiment mais comparées à Livvy, ce sont presque des anges... ^^

Comme toute l'histoire, la fin est hyper prévisible. Par contre, j'ai adoré cet épilogue à la Chair de Poule qui laisse le lecteur en suspense. Ça a été mon moment préféré de l'histoire, il m'a permis de refermer ce roman sur une note un peu plus positive.

Malgré une histoire prometteuse, ce roman est une déception. Une histoire cousue de fil blanc et une héroïne exécrable, c'en était trop pour moi. Il y avait beaucoup de potentiel, c'est dommage...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 14 juin 2017

"Les contes macabres" de Edgar Allan Poe et Benjamin Lacombe

Mon avis :
Les écrits d'Edgar Allan Poe ne m'ont jamais vraiment intéressés, son univers macabres ne m'attirait absolument pas. Pourtant, depuis ma lecture de Chasseurs de livres en début d'année, je suis curieuse d'en savoir plus sur cet étrange auteur. Je me suis donc procurée ce recueil de nouvelles, illustré par Benjamin Lacombe. Bien que cette lecture change de ce que je lis d'habitude, j'ai bien aimé !

Dans ce recueil, nous découvrons 7 nouvelles écrites par Edgar Allan Poe (j'ai la première édition, la deuxième en contient une de plus). Ces histoires tournent toutes autour de la mort et de femmes qui "hantent" les hommes et les rendent fous...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'univers de l'auteur. Le style d'écriture est assez particulier, très sombre et alambiqué. J'avais l'impression de ne pas avancer dans ma lecture, je perdais souvent le fil de l'histoire. Ce n'est pas déplaisant à lire mais la lecture n'est pas aussi fluide que l'on aimerait qu'elle le soit. D'ailleurs, je n'ai pas pu enchainer les nouvelles. C'était trop glauque, il me fallait un temps de pause pour me remettre après chaque histoire...

Je suis une adepte d'humour noir et de l'univers macabre à la Tim Burton, mais l'univers macabre de cet auteur m'a dérangé. J'avais l'impression qu'il était possédé. Il est obnubilé par la mort et pas une mort "douce", il l'aime violente et brutale. C'était un peu trop pour moi...

Toutes les histoires de ce recueil ont un héros masculin torturé qui cède à la folie, et qui se maudit d'avoir agit comme tel. Les femmes sont des personnages doux et discrets mais elles ont toutes quelque chose dans leur attitude qui rend les hommes fous (au sens propre du terme). Dans l'univers d'Edgar Allan Poe, personne ne peut être heureux.

Je suis toujours aussi fan des illustrations de Benjamin Lacombe. Elles sont parfaites pour cet univers sombre et déroutant, et elle retranscrivent parfaitement ce que l'on ressent pendant notre lecture...

Je n'ai pas détesté cette lecture, j'ai même apprécié, bien que ce soit un peu trop sombre pour moi. Cela dit, je ne pense pas me replonger dans l'univers d'Edgar Allan Poe de sitôt...
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 12 juin 2017

"L'enfant du Titanic" de Leah Fleming

Synopsis :
15 avril 1912. Dans l’horreur du naufrage, deux femmes qui n’auraient jamais dû se rencontrer voient leurs destins liés à jamais. Sauvées in-extremis, May et son bébé trouvent chaleur et réconfort dans les bras de Celeste. Une amitié est née, qui se renforce au fil du temps. Mais alors que survivre a donné à Celeste courage et goût de la liberté, May semble n’avoir jamais surmonté le drame. Un lourd secret qu’elle porte depuis le soir du naufrage pèse sur sa conscience...

Mon avis :
Depuis la sortie du film Titanic, l'histoire de ce naufrage m'intrigue et me passionne (comme beaucoup de monde je pense). Du coup, dès que je trouve un roman qui aborde ce sujet, il pique forcément ma curiosité. Celui-ci n'a pas fait exception à la règle. A mon grand regret, il a trainé beaucoup plus longtemps que prévu dans ma PAL. On m'avait proposé une lecture commune sur ce titre, elle n'a malheureusement pas eu lieu, mais j'ai décidé de le lire quand même. Malgré pas mal de défauts, j'ai beaucoup aimé !

Lors du naufrage du Titanic en avril 1912, deux femmes qui n'auraient jamais du se rencontrer vont se lier d'amitié. May partait tenter sa chance en Amérique avec son mari et sa fille, alors que Celeste rentrait chez elle retrouver sa vie aisée. Toutes les deux survivants, leurs destins seront liés à jamais et sans le savoir bouleverseront la vie l'une de l'autre...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a beaucoup plu. Certes, si vous attendez à lire un livre qui ne parle que du Titanic, vous serez forcément déçu. Pour ma part, même si je le savais, j'ai trouvé ce passage bien trop court. J'aurai aimé en savoir plus sur cette partie du récit.
L'histoire est plus que prévisible. Dès le début, on sait comment cela va se terminer, même si j'avoue que certains retournements de situation m'ont vraiment surprise. Le récit s'étale sur près de 50 ans, j'ai eu du mal à me rendre compte de l'avancé du temps pour les personnages. Les seules choses qui permettent de se rendre compte du temps qui passe, ce sont les deux Guerres Mondiales.

Les personnages m'ont beaucoup plu, leurs histoires m'ont touché. J'ai adoré suivre leurs destins croisés, de voir que le naufrage du Titanic a vraiment bouleversé toutes leurs existences...

Comme je le disais précédemment, cette fin était cousue de fil blanc. Dès le début, on connaissait le dénouement de cette histoire, mais de toute façon on ne pouvait pas espérer mieux. Cette fin m'a beaucoup plu.

Malgré ses nombreux défauts, j'ai vraiment passé un bon moment avec ce roman. Je ne pense pas qu'il me restera bien longtemps en mémoire, mais j'ai quand même bien aimé. Il m'a donné envie de lire encore d'autres romans qui parlent du Titanic !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 9 juin 2017

"La délicatesse du homard" de Laure Manel

Synopsis :
François, directeur d’un centre équestre en Bretagne, découvre, lors d’une promenade à cheval sur la plage, une jeune femme inconsciente au pied d’un rocher. Plutôt que d’appeler les secours, il décide sans trop savoir pourquoi de la ramener chez lui pour la soigner. À son réveil, l’inconnue paraît en bonne santé, mais peu encline à parler. Elle déclare s’appeler Elsa mais refuse de répondre à tout autre question. Commence alors entre le célibataire endurci et cette âme à vif une étrange cohabitation, où chacun se dévoile peu à peu à l’autre sans pour autant totalement révéler les secrets qui le rongent. Et même si le duo en s’apprivoisant s’apaise, leur carapace peine à se fendre…
Qui est Elsa et quelle vie est-elle en train de fuir ?

Mon avis :
Lorsque j'ai découvert ce roman pour la première fois, j'ai tout de suite été attirée par sa couverture et son résumé, j'avais vraiment envie d'en savoir plus. Du coup, quand il a été proposé en partenariat, je n'ai pas hésité une seule seconde avant de me porter  volontaire. J'ai eu la chance d'être choisie pour le lire, j'étais ravie. Il n'a pas eu le temps de passer par la case PAL, je me suis jetée dessus à peine arrivé. Je ne regrette absolument pas, j'ai adoré !

Lors d'une promenade à cheval, François découvre une jeune femme inconsciente sur la plage. Sans vraiment savoir pourquoi, il décide de la ramener chez elle, le temps qu'elle se remette. Elsa parait en bonne santé mais semble perdue et refuse de parler d'elle ou de son passé. Entre François et Elsa, une étrange cohabitation va se mettre en place, remplie de mensonges et de non-dits. Pourtant, peu à peu, ils vont finir par s'apprivoiser. Leurs carapaces respectives commencent à se fissurer...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. Les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Cette histoire m'a énormément plu. J'ai adoré l'idée de départ et l'auteure a très bine su l'exploiter. Suivre cette jeune femme dans sa reconstruction, dans son retour à la vie est intense et émouvant. J'ai aimé voir ces deux êtres que tout oppose commencer à se rapprocher, à s'ouvrir l'un à l'autre. D'ailleurs, j'ai adoré que ce récit se fasse à deux voix. D'un chapitre à l'autre, on alterne la version de François à celle d'Elsa. Cela donne énormément de rythme à l'histoire, mais cela nous permet surtout de mieux comprendre les personnages. Le fait que ce roman parle aussi d'équithérapie est une bonne idée, c'est une technique de thérapie dont on parle peu mais qui mériterait d'être plus connue (et reconnue). L'auteure nous fait découvrir la Bretagne et la description qu'elle en fait donne vraiment envie de découvrir ces merveilleux paysages...

J'ai adoré les personnages. Je me suis pas mal reconnue en Elsa, son envie de tout quitter pour recommencer une nouvelle vie ailleurs en laissant ce passé qui fait mal derrière soi m'est familière. J'ai été touché par sa fragilité, on a envie de la protéger, de la serrer dans nos bras et lui dire que tout ira bien. Malgré tout, à certains moments, j'ai aussi eu envie de la secouer un bon coup pour lui faire ouvrir les yeux. J'aime beaucoup François, même si j'ai eu un peu de mal à le cerner au début. J'ai adoré le fait qu'il fasse tout pour qu'Elsa se sente mieux.

La fin m'a énormément plu, j'ai adoré ce dénouement. J'aurai aimé pouvoir dire que j'ai été surprise par les révélations finales, mais ce n'est pas le cas. Je les ai vu venir à des kilomètres. Pourtant, je ne changerai cette fin pour rien au monde, elle est juste parfaite, on ne pouvait pas espérer mieux !

Ce roman est vraiment une très belle découverte. Je ressors de cette lecture totalement conquise par la plume de l'auteure. J'espère vraiment que Laure Manel reprendra très vite sa plume  pour nous offrir d'aussi belles histoires que celle-ci !


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 7 juin 2017

"Comment papa est devenu danseuse étoile" de Gavin's Clemente-Ruiz

Synopsis :
Depuis qu’il est au chômage, Lucien Minchielli, 47 ans, est affalé sur le canapé du salon. Sophie, sa femme, n’en peut plus. Un jour, subitement, il reprend le sport et s’inscrit au cours de danse de sa fille Sarah, qui en est mortifiée. Paul, le petit dernier, se réfugie chez sa grand-mère, une ancienne danseuse étoile du Bolchoï que son mari a abandonnée à l’annonce de sa grossesse. Si la danse est une histoire de famille chez les Minchielli, Lucien s’était jusque-là bien gardé de s’y intéresser. Comment la famille va-t-elle survivre à ce nouvel épisode qui bouscule tout leur équilibre ? Lucien va-t-il finir par s’expliquer sur cette soudaine et incompréhensible lubie ?

Mon avis :
 Je suis tombée sur ce livre complètement par hasard, mais il m'a tout de suite donné envie d'en savoir plus. J'adore la couverture et ce titre ne peut que nous intriguer. Il me faisait de l’œil depuis un moment mais je n'osais pas franchir le pas. Ayant eu l'occasion de me le procurer à tout petit prix, je n'ai pas hésité bien longtemps. A peine était-il arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus. Je ne regrette pas cet achat, j'ai beaucoup aimé !

Chez Paul, rien ne va plus depuis que son père est au chômage. Voila plus d'un an qu'il ne bouge plus de son canapé. Et pourtant, un matin sans raison, il se remet au sport et décide de se mettre à la danse. Il faut dire que la danse est une affaire de famille, bien que Lucien ne s'y soit jamais intéressé auparavant. Cette soudaine lubie va bouleverser l'équilibre fragile de la famille...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est agréable à lire. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Cette histoire m'a beaucoup plu, je suis complètement fan de l'idée de départ et j'aime particulièrement ce que l'auteur en a fait. Suivre ce papa lors de sa reprise en main et qui finalement décide de se mettre à la danse me fait beaucoup rire. C'est original, inventif et innovant, tout ce que j'aime dans un roman.

J'ai beaucoup aimé les personnages, mais ma préférence va à Lucien et Paul. Lucien m'a bien fait rire mais il a également su me toucher. Les raisons de son envie de danser sont magnifiques...
C'est Paul qui nous raconte l'histoire de son père, c'était très intéressant d'avoir son point de vue sur la situation, d'autant plus qu'il est ouvert d'esprit.

La fin est mignonne comme tout, j'ai adoré . Ce dénouement est parfait, je ne pouvais pas espérer mieux. On referme ce roman avec un sourire niais sur le visage...

Ce roman est vraiment une chouette découverte. Même si j'adore sa couverture et son titre, je redoutais un peu ce que j'allais découvrir dans ce roman, mais au final, je suis agréablement surprise. Cette histoire un peu loufoque fait du bien, je ne peux que vous la conseiller !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 5 juin 2017

"Mes vies de chien (roman pour les humains)" de William Bruce Cameron

Synopsis :
Moi, c'est Bailey, et je suis un "Gentil chien".
Enfin, c'est ce que tout le monde dit.
Je n'ai pas vécu une vie, mais quatre.
Une fois, j'ai même été une fille !
J'ai habité avec pas mal d'humains, mais celui que j'aime plus que tout, c'est mon garçon, Ethan.
Je l'ai perdu, alors je l'ai cherché.
Peut-être qu'un jour, je le retrouverai.
Et là, j'ai envie de vous dire comment tout ça est arrivé.
Je vais vous raconter :
mes vies de chien.

Mon avis :
Je n'avais jamais entendu parler de ce roman avant de tomber dessus par hasard sur Livr@ddict, mais il a tout de suite éveillé ma curiosité. Pas de soute, il fallait que je le lise. Je l'ai cherché d'occasion et après quelques jours de recherche, j'ai trouvé mon bonheur. A peine était-il arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus. Dévoré en quelques heures, j'ai adoré !

Bailey est un gentil chien. Il est prêt à tout pour son maitre Ethan. Pourtant, vieillesse oblige, il est obligé de le quitter. Pensant sa mission accomplis, il est surpris de renaitre à nouveau. Et si sa mission était loin d'être finie ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire. Je suis fan du fait que ce soit Bailey qui raconte son histoire. On s'est toujours demandé ce que pensaient nos animaux de compagnie, avec ce livre, on en a enfin une petite idée. Ce roman est juste parfait, il nous fait passer par toutes les émotions possibles en l'espace de quelques pages, on passe du rire aux larmes en un claquement de doigts et parfois, on fait même les deux en même temps. Pour une fan de chien comme moi, ce livre est une vraie pépite. De la façon dont je vous en parle, j'ai l'impression de ne pas lui rendre justice, d'être en dessous de la vérité, en dessous des émotions qu'il a provoqué chez moi lors de ma lecture... Au final, je je crois que je n'ai pas assez de mots...

Je suis complètement fan de Bailey, ce chien est parfait. J'ai adoré pouvoir suivre cette histoire avec sa voix, ça la rend encore plus émouvante et touchante. De cette façon, on vit également sa vie de chien et c'est assez plaisant comme expérience.

Cette fin est à la hauteur du reste de l'histoire, juste parfaite. Elle est triste, mais tellement belle que j'en ai (encore une fois) pleuré. Il faut dire qu'avec ce roman, j'ai eu plus souvent les yeux humides que secs... Cette histoire nous rappelle vraiment à quel point son maitre compte pour un chien (et vice versa).

Je crois que vous l'avez compris, ce roman est un énorme coup de ♥ ! C'est une histoire qui fait du bien, un roman comme j'aimerai en lire plus souvent. Si vous avez déjà eu un chien, cette histoire ne pourra pas vous laisser indifférent, c'est une certitude !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 2 juin 2017

"L'assistant (Feeling Good)" de Fleur Hana

Synopsis :
Jeune femme moderne, libre, Sarah, 28 ans, mène sa vie comme elle l'entend. Forte de son nouveau mantra : "Je suis célibataire, je suis sexy et je peux me faire un coup d'un soir", elle se laisse embarquer par ses amis dans un pari qui va la conduire tout droit dans les bras d'un inconnu taciturne au regard froid et distant.
Malgré ses convictions et ses belles paroles, elle va rapidement perdre le contrôle de la situation et se retrouver face à un homme aussi passionné que mystérieux. Sandro pourrait être celui qui chamboulera sa détermination.

Mon avis :
Cela fait des années que j'entends beaucoup de bien de la plume de Fleur Hana, il ne m'en fallait pas plus pour éveiller ma curiosité. Du coup, lorsque l'on m'a proposé de découvrir ce roman, je n'ai pas hésité un seul instant. A peine était-il arrivé entre mes mains que je me suis plongée dedans. Dans l'impossibilité de le lâcher avant de l'avoir fini, je l'ai dévoré, j'ai beaucoup aimé !

Depuis qu'elle a largué son dernier copain, Sarah a décidé de profiter à fond de son célibat. Ses amis la mettent au défi d'aller draguer le premier venu et elle n'hésite pas un seul instant avant de le relever. Elle y met tout son cœur et visiblement c'est payant... A tel point que lorsqu'elle découvre que l'objet de son pari n'est autre que son nouvel assistant, elle ne sait plus où se mettre. Mais Sandro pourrait bien être celui qui bouleversera son monde...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement ce roman est impossible à lâcher avant la fin.

L'histoire m'a beaucoup plu, bien qu'elle soit un peu trop vulgaire et portée sur le cul pour moi. Ce n'est pas déplaisant mais il y a un peu trop de scènes de sexe à mon goût. Pourtant, je crois que je ne l'aurai pas autant aimé s'il y en avait eu moins (je suis une fille pleine de paradoxes ^^). ce sont ces scènes qui permettent à Sarah et Sandro de se rapprocher (et pas que physiquement). L'idée de base est très bonne et crédible. Partir d'un pari entre potes qui vire au drame parce que l'objet du pari n'est autre que le nouvel assistant de la joueuse, c'est brillant et inédit. Franchement, je n'aurai pas aimé être à la place de Sarah. Je ne pense pas que cela m'arrive un jour me connaissant, je ne suis pas aussi libérée qu'elle mais rien que d'y penser me terrifie...

J'ai beaucoup aimé les personnages, même si j'ai eu un peu de mal à cerner Sandro et que Sarah m’agaçait à ne pas savoir ce qu'elle voulait. Je dis ça alors que je suis exactement pareille (quand je vous dit que je suis paradoxale ^^). Je me suis reconnue en elle sur ce point et heureusement, parce que sinon, je n'aurai pas réussi à me reconnaitre en elle, elle est tout ce que je ne suis pas. Sandro est difficile à cerner. Même si son personnage m'a bien plu au final, je ne suis pas tombée sous son charme.

J'ai adoré la fin, je la trouve parfaite, même si j'aurai aimé en savoir un peu plus sur l'après (et sur l'histoire des copines de Sarah). C'est mignon à souhait et vous refermez ce live avec un sourire niais plaqué sur le visage !

J'ai vraiment beaucoup aimé cette première plongée dans l'univers de Fleur Hana. Je suis sous le charme, malgré le langage un peu cru et les scènes de cul trop nombreuses à mon goût, et je compte bien me replonger à nouveau dans les mots de l'auteure !



Je tiens encore une fois à remercier France Loisirs pour cette superbe découverte !

http://bit.ly/AboFLRomance
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 juin 2017

Bilan lecture du mois de Mai 2017

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/05/au-pays-des-kangourous-de-gilles-paris.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/05/intouchable-de-lanabellia-et-jena-rose.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/05/quand-la-nuit-devient-jour-de-sophie.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/les-contes-macabres-de-edgar-allan-poe.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/05/le-sang-des-dieux-et-des-rois-tome-2-de.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/mes-vies-de-chien-roman-pour-les.html
http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/comment-papa-est-devenu-danseuse-etoile.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/le-detour-de-sa-bodeen.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/lenfant-du-titanic-de-leah-fleming.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/en-route-de-adam-rex.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/lassistant-feeling-good-de-fleur-hana.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/destiny-tome-1-de-cecelia-ahern.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/le-monstre-nounou-tome-2-lile-des.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/06/la-delicatesse-du-homard-de-laure-manel.html 

14 livres lus en Mai, pour un total de 4968 pages !

Côté acquisitions, des services presse, des trocs, et des achats... Je vous laisse découvrir tout ça !


Quand la nuit devient jour de Sophie Jomain (Service Presse France Loisirs) LU
Comment papa est devenu danseuse étoile de Gavin's Clemente-Ruiz (Achat occasion) LU
Les étoiles de Noss Head, tome 2 : Rivalités de Sophie Jomain (Achat occasion)
Mes vies de chien de W. Bruce Cameron (Achat occasion) LU
Destiny, tome 1 de Cecelia Ahern (Troc régulier avec Marion) LU
The cruelty, tome 1 de Scott Bergstrom (Troc régulier avec Marion)
L'assistant de Fleur Hana (Service Presse France Loisirs) LU
Le monstre nounou, tome 2 : L'île des monstres de Tuutikki Tolonen (Service Presse Collection R) LU
La délicatesse du homard de Laure Manel (Service Presse Michel Lafon) LU
Lux, tome 3 : Opale de Jennifer L. Armentrout (Achat occasion)


10 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 87 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire un peu  plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 31 mai 2017

"Le sang des dieux et des rois, tome 2" de Eleanor Herman

Synopsis : 
Magie sanguinaire, amours interdites et soif de vengeance : ni les dieux ni les rois ne sont à l'abri de la folie des hommes.
Sorti victorieux de sa première bataille, le prince Alexandre se fait violence pour devenir le chef dont son royaume a besoin. Héphestion, temporairement écarté du pouvoir et envoyé en Égypte avec Katerina, doit la protéger d'une terrible prophétie. Déterminé à faire une croix sur son premier amour, Jacob le guerrier s'est promis d'éradiquer la Magie de Sang et cherche l'aide de Cyané, qui croupit dans les geôles royales. La princesse persane Zofia, enfin, qui poursuit sa quête des Dévoreurs d'Âmes, devra d'abord démêler les noirs secrets de son séduisant mais funeste ravisseur...

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le premier tome de cette saga, j'avais vraiment hâte de pouvoir lire la suite. Du coup, quand on me l'a proposé en partenariat, je n'ai pas hésité un seul instant avant d'accepter. Pourtant, lorsqu'il est arrivé dans ma boite aux lettres, j'ai mis un peu de temps avant de me décider à me lancer. J'avais peur de ne pas assez me souvenir de l'histoire du premier tome, et notamment de me perdre dans les (très) nombreux personnages... J'ai fini par me lancer et je ne regrette pas, j'ai adoré !

A l'issue de sa première bataille dont il sort victorieux, Alexandre sait qu'il doit rester ferme pour être respecté de son peuple en l'absence de son père. De son côté, Héphestion n'est plus dans les petits papiers d'Alexandre et pour se racheter, il est envoyé en Egypte avec Katerina pour une mission diplomatique. Depuis qu'il a été rejeté par sa compagne, Jacob a rejoint l'ennemi et veut éradiquer la Magie de Sang. Pour cela, il compte sur l'aide de Cynané. Sofia, la princesse promise à Alexandre est toujours prisonnière d'Ochos et va tout tenter pour s'échapper...

J'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'histoire. C'est une saga très riche en évènements et en personnages. Du coup, c'est un peu difficile de s'y remettre après une longue pause entre la lecture des différents tomes. Malgré tout, l'histoire m'est assez rapidement revenue en mémoire, et une fois lancée, je n'ai pas pu m'arrêter avant d'en avoir tourné la dernière page. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde.

L'histoire m'a beaucoup plu. Comme avec le premier tome, l'histoire est assez dense mais c'est ce qui la rend aussi prenante. De plus, elle mélange l'historique et la fantasy à merveille. Cette saga est vraiment unique, je n'ai jamais rien lu de tel auparavant et  j'adore ça !

Les personnages me plaisent toujours autant. Certes, on s'y perd un peu parce qu'ils sont très nombreux mais cette galerie de personnages est tellement variée qu'au final, chaque personnage est unique. Mes préférés restent Katerina et Alexandre, je suis admirative devant leur fore et leur détermination.

La fin nous laisse sur notre faim, c'est frustrant à souhait, mais ça nous donne encore plus envie de nous jeter sur la suite. J'ai hâte d'avoir les réponses à mes questions et je peux vous dire qu'elles sont nombreuses... ^^

Sans grande surprise, j'ai adoré ce second tome. Je suis pressée de pouvoir lire la suite, même si je sais qu'il va falloir être très patiente. Espérons quand même que l'on attende pas trop, parce que sinon, je vais encore avoir du mal à me rappeler de l'histoire... ^^

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 29 mai 2017

"Quand la nuit devient jour" de Sophie Jomain

Synopsis :
On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée.

Mon avis :
Ce roman me tentait depuis sa sortie, bien que je n'en ai pas lu le résumé. Sophie Jomain fait partie de ces auteurs dont j'achète les livres sans me poser de question. Manque de temps (et d'argent), il est resté dans ma Wish List. Lorsque l'on m'a proposé de le recevoir en partenariat, je n'ai pas hésité un seul instant. Après moults péripéties, il a fini par arriver dans ma boite aux lettres sain et sauf. Je l'attendais depuis tellement longtemps que je ne lui ai pas laissé le temps de passer par la case PAL. Ce roman change de ce que l'auteure a l'habitude d'écrire mais il vaut vraiment le coup, j'ai beaucoup aimé !

Camille souffre de dépression depuis son plus jeune âge. Ce mal la ronge de l'intérieur et rien ne l'aide à le vaincre. Elle prend donc une décision radicale, mais c'est la seule qui lui apportera la paix qu'elle désire depuis si longtemps : le 6 avril 2016, sa vie prendra fin...

Pour moi qui n'avais pas lu le résumé, je dois dire que le début de ce roman m'a laissé un peu perplexe. Je ne m'attendais pas à ça et du coup, j'ai eu un petit moment de flottement. Une fois la surprise passée, j'ai pu profiter pleinement de ma lecture. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Malgré son thème peu commun, j'ai beaucoup aimé cette histoire. La dépression est une maladie dont on parle peu et qui est au final assez méconnue. Je trouve cela important d'en parler. Quand on veut, on peut, cet adage, on nous le répète à longueur de temps. Pourtant, avec la dépression, c'est n'est pas une question de volonté, on ne peut pas et c'est tout. Chaque acte du quotidien est un combat pour ne pas sombrer...

Les personnages m'ont beaucoup plu. J'ai vraiment eu de la peine pour Camille. On sent qu'elle aimerait vraiment aller mieux mais qu'elle n'en peut plus de se battre contre des moulins à vent. A sa place, je ne sais pas du tout comment je réagirai, je la trouve extrêmement courageuse...
J'ai adoré Marc, je suis tombée sous son charme. Ce personnage est un homme comme on en fait plus. Je n'aurai pas aimé être à sa place, ce dilemme intérieur est juste insoutenable...

Quelle fin ! Je ne m'attendais absolument pas à ça mais j'ai adoré ! Je ne vous cache pas que j'ai pleuré comme une madeleine, je ne voyais même plus mon livre tellement ma vision était brouillée par les larmes. Cette fin est frustrante et en même temps, elle est parfaite. On reste sur une interrogation mais chacun est libre d'imaginer sa fin.

Ce roman est vraiment une très grosse surprise et une grande claque. Il n'a rien à voir avec ce que Sophie Jomain nous propose d'habitude, mais il n'en est que plus beau. Je suis totalement convaincue par cette histoire et par cette fin qui laisse toutes les hypothèses possibles. Sophie Jomain hésitait à écrire ce roman, comme elle l'explique dans la dédicace du début, mais elle a vraiment bien fait d'écouter son cœur. Ce roman est juste parfait !



Je tiens encore une fois à remercier France Loisirs pour cette superbe découverte !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 mai 2017

"Intouchable" de Lanabellia et Jena Rose

Synopsis :
Ne pas s’encombrer de principes, agir à l’instinct selon ses envies, ne pas hésiter à se servir de son physique pour arriver à ses fins : telles sont les règles de vie de Oz. Mais depuis quelques temps, aucune fille ne semble éveiller le moindre désir chez ce beau ténébreux. Contre toute attente, la seule qu’il remarque, c’est Evana, sa colocataire et meilleure amie. Celle dont il prend soin depuis qu’une expérience traumatisante a bouleversé sa vie. Celle qui est pour lui intouchable et qu’il n’avait jamais vraiment considérée comme une femme. Jusqu’à aujourd’hui. Oz en est persuadé : il l’a toujours protégée… mais aujourd’hui, la menace c’est lui.

Mon avis :
Lorsque ma Copinaute Marion m'a proposé ce livre en troc, je n'avais jamais entendu parler de ce roman, mais j'ai eu envie d'en savoir dès que j'en ai lu le résumé. Comme vous devez vous en douter, à peine était-il arrivé entre mes mains que je me suis jetée dessus. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai adoré !

Depuis qu'ils se connaissent, Oz et Evana sont inséparables et prennent mutuellement soin de l'autre. Il n'y a jamais rien eu de plus entre eux et ça leur convient très bien. Pourtant quand Oz prend conscience que sa colocataire et meilleure amie est une femme plus que désirable, l'équilibre de leur relation est chamboulé. Evana est-elle aussi intouchable qu'Oz semble le croire ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. L'écriture est fluide et très agréable à lire, on ne se rend pas compte du changement d'auteure. C'est bien écrit, prenant et addictif. Les pages se tournent toutes seules, il est impossible de lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

L'histoire m'a énormément plu. J'ai adoré suivre l'histoire de ces amis qui veulent plus que de l'amitié mais qui n'osent pas se l'avouer, ni franchir le pas de peur de tout perdre. On a tous, un jour ou l'autre, été confronté à cette situation. Tomber amoureux d'un ami est compliqué : on aimerait plus mais si on tente, on peut aussi perdre la personne concernée... C'est un choix difficile à faire, lourd en conséquences. Lire une histoire comme ça montre à quel point le risque est grand, mais qu'au final, ça peut être un mal pour un bien.

J'ai adoré les personnages. Jee me suis reconnue en Evana, son histoire me parle, fait écho à mon passé amoureux. Voir qu'elle arrive à passer outre ce qu'elle a vécu me donne de l'espoir, même si mon histoire est vachement moins dramatique que la sienne. J'aimerai être aussi courageuse qu'elle et réussir à aller de l'avant. Oz est le type parfait, mais ce qui m'a vraiment plu en lui, c'est qu'il n'a pas l'air de s'en rendre compte. Il en est d'autant plus craquant et sexy !

La fin est terriblement mignonne, j'ai adoré. Grâce à elle, je me suis encore retrouvée avec un sourire niais et béat sur le visage. C'est une habitude qui devient gênante ! ^^

Même si je savais que ce roman ne pourrait que me plaire, je ne pensais pas que j'accrocherai autant. J'ai vraiment adoré ! Je ne peux que vous recommander cette chouette romance !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 24 mai 2017

"Au pays des kangourous" de Gilles Paris

Synopsis :
« Ce matin, j'ai trouvé papa dans le lave-vaisselle. En entrant dans la cuisine, j'ai vu le panier en plastique sur le sol, avec le reste de la vaisselle d'hier soir. J'ai ouvert le lave-vaisselle, papa était dedans. Il m'a regardé comme le chien de la voisine du dessous quand il fait pipi dans les escaliers. Il était tout coincé de partout. Et je ne sais pas comment il a pu rentrer dedans : il est grand, mon papa. »

Simon, neuf ans, vit avec son père Paul et sa mère Carole dans un vaste appartement parisien au Trocadéro. Mais le couple n'en est plus un depuis longtemps. Paul est écrivain, il écrit pour les autres. Carole, femme d'affaires accomplie, passe sa vie en Australie, loin d'un mari qu'elle n'admire plus et d'un enfant qu'elle ne sait pas aimer. Le jour où Paul est interné pour dépression, l'enfant sans mère est recueilli par Lola, grand-mère fantasque, adepte des séances de spiritisme avec ses amies « les sorcières », et prête à tout pour le protéger.

Dans les couloirs trop blancs des hôpitaux, il rencontre aussi l'évanescente Lily, enfant autiste aux yeux violets qui semble bien résolue à lui offrir son aide. Porté par l'amour de Lily, perdu dans un univers dont le sens lui résiste, Simon va tâcher, au travers des songes qu'il s'invente en fermant les yeux, de mettre des mots sur la maladie de son père, jusqu'à toucher du doigt une vérité indicible.

Mon avis :
Même si j'avais entendu beaucoup de bien de la plume de Gilles Paris, je ne me serais jamais arrêtée sur ce roman s'il ne m'avait pas été offert pour l'achat de deux autres livres de poche de la même édition. C'est d'ailleurs pourquoi il est resté aussi longtemps dans ma PAL (quasiment un an et demi). Alors que je devais faire une pause dans ma lecture en cours pour une Lecture Commune, je voulais un roman court, histoire de ne pas y passer trop de temps et reprendre mon autre lecture rapidement. Mon choix s'est donc porté sur ce roman. Il change complètement de ce que j'ai l'habitude de lire, mais j'ai beaucoup aimé !

Simon a 9 ans, sa mère est plus souvent en Australie pour son travail qu'à Paris et son père est écrivain pour vedettes. Un jour, Simon découvre son père dans le lave-vaisselle. A la suite de cet évènement, son père est hospitalisé et lui part vivre chez sa grand mère en attendant que sa mère rentre du pays des kangourous. Personne ne veut lui dire de quoi souffre son papa, c'est alors qu'il rencontre Lily, une enfant de son âge qui est dans le même hôpital que son père...

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. J'ai été surprise que l'histoire soit racontée par Simon avec sa voix d'enfant. Une fois habituée à ce style narratif, j'ai pleinement pu profiter de ma lecture. La plume de l'auteur est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a beaucoup plu et c'est en grande partie parce qu'elle est racontée de façon naïve par un enfant. Le sujet abordé est loin d'être évident. La dépression est un mal qui touche de plus en plus de monde, c'est une maladie que l'on connait mal... Ce livre aide vraiment à comprendre ce qui se passe dans la tête du malade et comment les proches vivent cette dépression.

Les personnages m'ont énormément plu. J'ai adoré Simon, sa vision naïve des choses me plait beaucoup. Lola, la grand mère déjantée est juste géniale, c'est la grand mère que tout le monde rêverait d'avoir. Mon personnage préféré reste Lily, bien qu'on ne la voit que trop peu dans l'histoire. Sans elle, cette histoire perdrait vraiment de son charme et de sa magie.

La fin m'a bluffé, je ne m'attendais pas à un tel retournement de situation. Je ne l'ai absolument pas vu venir. Pour le coup, je tire vraiment mon chapeau à l'auteur, qui a su m'embarquer dans son histoire avec une facilité déconcertante et nous avoir mené en bateau d'un bout à l'autre.

Ce roman est vraiment une belle surprise. Je n'en attendais rien et j'en ressors conquise. Je comprends mieux pourquoi Gilles Paris fait tellement parler de lui sur la blogosphère, mais une chose est sûre, c'est plus que mérité !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 mai 2017

"Jeunesse éternelle" de Nathalie Le Gendre

Synopsis :
Jusqu’où irait-on pour rester éternellement jeune ?
Léna, 16 ans, est atteinte d’une maladie cérébrale qui affecte sa mémoire : elle oublie tout. Même les visites d’Étaine, chaque dimanche depuis des années.
Un jour, Étaine lui confie un manuscrit qui pourrait l’aider : il s’agit du journal de sa sœur Shanel, elle-même atteinte d’une étrange maladie…
Quelques années plus tôt, Shanel est l’une des rares personnes à avoir participé à Jeunesse Éternelle, un programme scientifique top secret pour combattre les effets du temps.
Jeunesse Éternelle réalise le rêve de toute personne… mais à quel prix ?

Mon avis :
Franchement, si ma Copinaute Marion ne m'avait pas proposé ce roman en troc, je ne me serais jamais arrêtée dessus. Je n'aime pas du tout la couverture, elle ne me parle pas plus que ça. Le résumé a su éveiller ma curiosité, j'ai eu envie d'en savoir plus. Par manque temps, il a pas mal trainé dans ma PAL, mais j'ai profité de l'arrivée des beaux jours pour l'en sortir. Malgré une histoire cousue de fil blanc, j'ai beaucoup aimé !

Lena souffre d'une maladie cérébrale qui l'empêche de garder le moindre souvenir. Pour garder un semblant de mémoire, elle garde en permanence sur elle un journal dans lequel elle note ce qui lui semble important. C'est grâce à lui qu'elle se souvient qu'Etaine vient lui rendre visite chaque dimanche. Un jour, Etaine lui confie le journal de sa sœur, atteinte de la même maladie que la jeune femme. Ce qu'elle va découvrir dans ce journal pourrait bien bouleverser sa vie...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a beaucoup plu. J'aime beaucoup l'idée de départ de ce roman, même si du coup, j'avais deviné le dénouement dès le début. Je n'ai pas été surprise plus que ça par la révélation finale, je la voyais venir à des kilomètres. Pourtant, même si on sait comment cela va se terminer, on ne peut pas s'empêcher de faire défiler les pages pour savoir si notre intuition est la bonne.

Les personnages m'ont beaucoup plu. Je me suis très vite attachée à Lena et Shanel. Leurs histoires m'ont touché, j'avais juste envie de les aider, de les prendre dans mes bras pour leur dire que tout irait bien.

Si le dénouement final était cousu de fil blanc, j'ai été surprise par la dernière révélation faite dans cette histoire. Pour le coup, celle là, je ne l'ai absolument pas vu venir. D'ailleurs, une partie de cette révélation ne me semble pas cohérente, je ne vois pas comment cela peut être possible (ceux qui l'ont lu comprendront de quoi je parle ^^, désolée pour les autres, je ne veux pas vous gâcher la surprise...).

J'ai passé un très bon moment avec ce roman. Comme quoi, derrière une couverture qui ne nous plait pas peut se cacher une vraie pépite !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 19 mai 2017

"Le prisonnier écossais" de Diana Gabaldon

Synopsis :
Lake District, Angleterre, 1760. L'Écossais Jamie Fraser vivrait presque une existence paisible, depuis sa libération conditionnelle, si le souvenir de Claire, sa femme disparue, ne venait le hanter chaque nuit... et si un ancien camarade de rébellion, Quinn, ne s'était mis en tête de le rallier encore une fois à sa cause contre les Anglais. Mais Jamie s'est juré de ne plus jamais se mêler de politique.

Londres, la même année. L'Anglais Lord John Grey, aristocrate, soldat et espion, se retrouve en possession de documents révélant une affaire de corruption au sein de l'armée britannique. Pire, une lettre, écrite en gaélique, laisse entrevoir une menace bien plus effrayante : une nouvelle insurrection. Grey n'a pas d'autre choix que de convoquer Jamie, malgré leurs différends passés, pour qu'il lui traduise la missive.

Bientôt, les deux hommes arpentent les périlleuses routes d'Irlande sur les pas d'un officier qui serait la clé d'un vaste complot...

Mon avis :
Voila près de deux ans que je suis bloquée dans ma lecture du quatrième tome d'Outlander suite à des soucis personnels. Ce n'est pas l'envie qui me manque de la reprendre, mais je n'y arrive pas... Quand je suis tombée par hasard sur ce roman, je me suis dit que ce serait sans doute un bon moyen pour m'aider à me replonger dans l'univers de cette saga que j'adore. J'avais hâte de pouvoir m'y mettre, il n'a pas eu le temps de trainer dans ma PAL. Je ne regrette pas cet achat, j'ai adoré !

Nous sommes en 1760, Jamie est en libération conditionnelle après avoir été jugé comme traite lors de la révolte jacobite. Même si Claire lui manque chaque jour un peu plus, il aime cette vie simple. Mais cette tranquillité n'est que de courte durée. Lord John Grey requiert son aide pour révéler au grand jour une affaire de corruption dans l'armée britannique...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. C'est un vrai plaisir de retrouver la plume de Diana Gabaldon. C'est toujours aussi bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré ce tome annexe à Outlander. Il nous aide à remplir les blancs sur une partie des 20 ans pendant lesquels Jamie et Claire ont été séparé. Cette histoire n'est pas indispensable mais quand on est fan de la saga, je la trouve nécessaire. On en apprend plus sur son fils et sur sa relation ambiguë avec Lord John Grey et ce n'est pas un mal, parce qu'au final, on ne savait pas grand chose sur ces sujets...

Je suis toujours aussi fan de Jamie. Peu importe son âge, pour moi, il a toujours 25 ans. Je n'arrive pas à l'imaginer "vieux"... Même si Claire n'est pas présente physiquement dans ce tome, elle est partout. Ça fait plaisir de voir que pendant ces 20 ans, Jamie n'a pas arrêté un seul instant de penser à elle, ni de l'aimer. Leur amour est inconditionnel et intemporel, ça fait rêver !

La fin est top, mais elle nous donne envie d'en savoir plus sur ces 20 ans de séparation. Les trous commencent à se remplir et on aimerait pouvoir les remplir en totalité, on en veut toujours plus !

Quel plaisir de se replonger dans l'univers de Diana Gabaldon. Ce roman annexe me donne envie de me replonger dans mon tome 4, j'ai hâte de retrouver Claire et Jamie ! J'espère vraiment que ma panne "outlandienne" est derrière moi !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 mai 2017

"Shadow House, tome 1 : La Rencontre" de Dan Poblocki

Synopsis :
Le manoir Larkspur.
Ils sont tous venus y chercher quelque chose.

Pour Poppy, une famille.
Pour Azumi, un pensionnat.
Pour Marcus, une école de musique.
Pour les jumeaux Dash et Dylan, un plateau de tournage.

Mais rien de tout cela ne les attendait.
Le manoir Larkspur n’est pas la maison de leurs rêves.
C’est la prison où leurs pires cauchemars deviennent réalité.

ENTRE DANS LA MAISON DES OMBRES… SI TU L’OSES.

Mon avis :
Je ne suis pas très adepte des livres d'horreur (Chair de Poule m'a traumatisé, bien que j'adore cette collection ^^), mais ce roman m'a tout de suite intrigué par sa couverture surprenante et son résumé alléchant. D coup, lorsque ma Copinaute Marion me l'a proposé en troc, je n'ai pas hésité bien longtemps. Ne voulant pas le lire de nuit (très courageuse la fille ^^), j'ai profité d'un après-midi ensoleillé pour m'y plonger, et j'ai beaucoup aimé !

Si Poppy, Azumi, Marcus, Dash et Dylan se retrouvent au manoir Larkspur, ce n'est pas par hasard. Ils y sont tous pour une raison bien précise, bien loin de ce que cet étrangemanoir leur réserve...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est agréable à lire, bien que flippante à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a énormément plu. Je trouve l'idée de départ super bonne et ce qu'en a fait l'auteur est top. J'ai beaucoup aimé l'ambiance angoissante de ce bouquin. J'avais une boule à l'estomac pendant ma lecture,  mais j'avais tellement envie de connaitre la fin que je l'ai lu d'une seule traite. Si l'histoire est angoissante à souhait, les illustrations que l'on découvre au fil de notre lecture ne sont pas moins flippantes. Moi qui n'aime pas tout ce qui est poupées, mannequins, marionnettes, etc..., j'ai été servie... D'ailleurs, les symboles géométriques sur chaque image m'intriguent. J'ai l'impression que ce sont des indices pour la suite, mais je ne sais pas lesquels...

J'ai adoré les personnages, ils m'ont tous plu, même si j'ai une petite préférence pour Poppy. Par contre, je n'ai pas réussi à leur donner un âge. On nous dit que ce sont des adolescents, mais à certains moments, ils paraissaient bien plus jeunes et à d'autres, bien plus matures. Cela m'a un peu dérangé dans ma lecture.

Cette fin est absolument frustrante. On commençait juste à en savoir un peu plus sur la présence de nos cinq héros à Larkspur et l'auteur nous laisse sur notre faim. Pas de soute, cela donne envie d'en savoir plus et de se jeter sur la suite dès que possible.

Bien que ce soit un livre jeunesse, j'ai eu mon lot de frayeurs avec ce roman. Il est conseillé à partir de 10 ans, mais perso, je trouve cela quand même un peu tôt... Ce roman est une très chouette découverte dont j'ai hâte de pouvoir frissonner à nouveau avec la suite de l'histoire de nos cinq protagonistes !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 15 mai 2017

"Sinder, tome 3 : Hésitation" de Jane Devreaux

Synopsis :
Sandre et Josh sont devenus des adultes avec un travail, un appart, des nouveaux amis…
Ils ne se voient que rarement, mais chacune de leur rencontre leur rappelle à quel point l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est puissante.
Josh en voudrait plus, alors que Sandre, elle refuse de s’engager. C’est lorsqu’ils décident de renoncer que leur vie à tous les deux se retrouve chamboulée.

Mon avis :
Lorsque Jane Devreaux m'avait proposé de découvrir sa saga Sinder, je n'avais pas hésité une seule seconde avant d'accepter et j'avais bien fait puisque j'avais adoré. Malheureusement pour moi, elle n'avait pas pu me faire parvenir le troisième et dernier tome puisque sa saga allait être publiée chez Hugo Roman et remaniée. Ne voulant pas passer à côté de cette fin, j'ai cherché pendant des mois à trouver ce tome manquant en vain, jusqu'au jour où il est apparu disponible d'occasion sur Amazon. Je peux vous dire que je n'y ai pas réfléchi à deux fois avant de valider ma commande. A peine était il reçu que je n'ai pas pu m'empêcher  de me jeter dessus. Ce troisième et dernier tome est tout aussi réussi que ses prédécesseurs, j'ai adoré !

Définitivement, Sandre ne veut pas s'engager alors que Josh ne demande que ça... Il va alors prendre une décision radicale : soit elle accepte de passer le reste de sa vie avec lui, soit c'est définitivement fini et il passe à autre chose... Le choix est simple mais pour Sandre, c'est le plus difficile d'entre tous et son choix pourrait entrainer des conséquences irréversibles...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarqué par l'histoire, bien que certains liens entre les personnages m'échappent. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de savoir si Josh et Sandre vont (enfin) finir ensemble !

L'histoire m'a énormément plu, même si j'avais deviné les deux gros retournements de situation de ce troisième et dernier tome. J'ai adoré pouvoir découvrir le fin mot de l'histoire entre Josh et Sandre. Leur relation aura pris pas mal de détours mais cette histoire est belle et elle donne de l'espoir à la pauvre célibataire que je suis.

J'aime toujours autant les personnages. Dans ce tome, Josh pousse Sandre dans ses derniers retranchements pour lui faire (enfin) ouvrir les yeux. Elle passe par pleins de phases différentes, elle se cherche. Elle a besoin d'être mise au pied du mur pour accepter que l'on puisse s'intéresser à elle, je me reconnais beaucoup en elle sur ce point là. Dans ce tome, elle a vraiment muri. Si jamais déjà beaucoup Sandre, je l'aime encore plus maintenant. Josh est vraiment le mec parfait, il était prêt à attendre Sandre pendant des années, jusqu'à temps qu'elle soit prête à l'accueillir dans sa vie une bonne fois pour toute. Ce mec est un héros, une perle rare difficile à trouver. Sandre a beaucoup de chance de l'avoir dans sa vie, je suis jalouse ! ^^

La fin ne m'a pas surprise plus que ça, étant donné que j'avais deviné les deux gros retournements de situation, mais j'ai adoré ! Je n'en espérais pas moins de Josh et Sandre. Ce final est grandiose, parfaitement à la hauteur de mes espérances !

Franchement, cette saga reste l'une de mes préférées du genre. Je suis vraiment ravie d'avoir pu la découvrir et ce troisième et dernier tome ne fait pas exception, j'ai adoré ! Jane Devreaux est une auteure dont on a pas fini d'en entendre parler. J'ai déjà le premier tome de la réécriture de cette saga parue chez Hugo Roman dans ma PAL, mais je pense qu'elle ne va pas y trainer trop longtemps. J'ai déjà hâte de pouvoir redécouvrir l'histoire de Josh et Sandre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 12 mai 2017

"Les voisins d'à côté" de Linwood Barclay

Synopsis :
La petite ville de Promise Falls est sous le choc : les Langley viennent d'être sauvagement assassinés.
Qui pouvait en vouloir à cette famille en apparence tranquille ? Oui a bien pu commettre cet acte aussi barbare que gratuit ? Les rues de cette banlieue réputée paisible sont-elles encore sûres ? Seul témoin du drame : Derek Cutter, dix-sept ans, qui n'aurait jamais dû se trouver là. Alors que tous les regards se tournent vers cet ado déjà connu pour quelques méfaits, Jim Cutter, bien décidé à prouver l'innocence de son fils, va mener sa propre enquête et découvrir que certains sont prêt à aller très loin pour préserver les apparences...

Mon avis :
Linwood Barclay fait partie de ses auteurs dont j'achète les livres les yeux fermés. Du coup, j'en ai plusieurs en attente dans ma PAL depuis des mois (voir même des années ^^). On m'a proposé une Lecture Commune sur ce titre, mais même si elle n'a pas eu lieu, j'ai décidé de quand même le lire. Dévoré en quelques heures, j'ai adoré !

Dans la petite ville tranquille de Promise Falls, un drame vient de se produire : la famille Langley a été assassinée. Alors que les soupçons se portent sur son fils, Jim sait qu'il est innocent que les apparences jouent contre lui. Il va alors tenter de découvrir la vérité, mais il risque bien de déterrer des secrets auxquels il n'aurait pas du toucher... 

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi addictive et agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de savoir qui a tué les Langley et pourquoi...

J'ai vraiment adoré cette histoire. Comme à chaque fois, Linwood Barclay arrive à me surprendre. Il nous entraine sur une piste et une fois que l'on est persuadé de la culpabilité du personnage, l'intrigue prend un nouveau tournant, totalement à l'opposé de la piste précédente. On ne voit rien venir, il est vraiment très fort !

J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Jim. Comme lui, on se sent perdu et démuni face à cette situation. On a envie de l'aider à prouver l'innocence de son fils. J'ai eu du mal à cerner les autres personnages. J'avais le sentiment qu'ils cachaient tous quelque chose et que leurs secrets ne me feraient pas plaisir...

La fin est géniale. J'avais un doute sur un des personnages et jusqu'au bout, j'étais sûre qu'il était impliqué dans l'affaire d'une façon ou d'une autre. Mon intuition s'est vérifiée mais honnêtement, je ne pensais pas que ce serait lui. L'auteur a semé le doute jusqu'au bout.

Encore une fois, je suis sous le charme de la plume de Linwood Barclay. Je ne me lasse pas de ses romans, ils sont à coups sûrs synonymes de bon moment. Ça tombe bien, j'en ai encore quelques uns en stock dans ma PAL ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 10 mai 2017

"Les lettres de Rose" de Clarisse Sabard

Synopsis :
Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. De nos jours, à presque 30 ans, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. Mais sa vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange testament : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres lui apprenant ses origines. Elle découvre ainsi la vie de son arrière grand-mère Louise, de sa grand mère Rose et de sa mère Nadège, ainsi que les dérangeantes circonstances de sa naissance. Mais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait. Réveiller les secrets du passé lui permettra-t-elle d’avancer vers son avenir ?

Mon avis :
Depuis sa sortie, ce roman pique ma curiosité. Il faut dire que c'est tout à fait le genre d'histoire que j'aime et que son auteure est une blogueuse littéraire que je suis depuis plusieurs années. J'étais curieuse de découvrir la plume de Clarisse Sabard autrement que pas le biais de son blog. J'ai résisté autant que j'ai pu à la tentation, mais lorsque je suis tombée nez à nez avec sa version poche, je n'ai pas pu résister. Il n'a même pas eu le temps de passer par la case PAL, je l'ai commencé le soir même. Dévoré en quelques heures parce qu'impossible à lâcher, j'ai adoré !

Alors qu'elle vient de se faire larguer, Lola reçoit l'appel d'un notaire qui lui apprend que sa grand-mère maternelle est décédée et qu'elle est son héritière. Bien qu'elle ne se soit jamais intéressée à son passé et à ses parents biologiques, Lola accepte l'étrange requête de sa grand-mère qui veut que la jeune femme découvre son passé avant de pouvoir disposer de son héritage. Elle se laisse prendre au jeu, mais certains habitants ne voient pas d'un très bon œil son arrivée au village...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de Clarisse Sabard est un régal à lire, elle nous entraine avec une facilité déconcertante dans son univers. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire. Je savais que ce livre me plairait mais je ne pensais pas que ce serait à ce point. J'ai retrouvé dans ce roman tout ce qui me plait dans ce genre de roman : les secrets de famille, la romance, l'humour... Bref, je comprends pourquoi il a eu le prix du livre romantique, et c'est largement mérité !

Les personnages m'ont beaucoup plu. J'ai adoré Lola parce que je me retrouve beaucoup en elle. J'en suis à un point de ma vie où je me pose pas mal de questions sur l'avenir, tout comme elle... Tristan m'a bien fait rire, c'est tout à fait le genre de personne que j'aimerai compter parmi mes amis proches. Comme dans chaque romance, je suis tombée sous le charme du beau gosse de service, ce Jim est juste parfait. En ce qui concerne la famille biologique de Lola, on les déteste pour ce qu'ils ont fait et en même temps, on a un peu pitié d'eux...

La fin est juste magnifique. Je ne m'attendais absolument pas à ça. Les révélations finales m'ont surprise, je ne les ai pas vu venir. Ce dénouement est génial. Ce roman fait vraiment partie de ces histoires qui vous collent un sourire niais et béat sur le visage, et le pire, c'est qu'on en redemande !

Si je savais que je ne serai pas déçue par ce roman, je ne pensais pas qu'il me plairait autant. J'ai adoré du début à la fin. Je connaissais la plume de Clarisse Sabard en tant que blogueuse, je viens de découvrir sa plume d'auteure et j'adore ! Pas de doute, ses prochains romans finiront dans ma bibliothèque !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 8 mai 2017

"Drew & Fable, tome 3 : Trois secrets entre nous" de Monica Murphy

Synopsis :
Incapable de faire le deuil de son frère, Jen décide de couper les ponts avec sa famille et de devenir strip-teaseuse pour assurer sa subsistance. C'est alors que Colin, le meilleur ami de son frère, refait surface. Cet homme providentiel l'aide à se tirer d'affaire et lui propose un poste de serveuse dans son prestigieux restaurant. Elle se sent terriblement attirée par son protecteur, mais ce dernier lui cache de sombres secrets qui le réveillent chaque nuit. S'il refuse de lui révéler ce qui le hante, toute relation entre eux est impossible. S'il l'aime vraiment, il sait ce qui lui reste à faire.

Mon avis :
Ayant adoré les deux premiers tomes de cette série, j'avais hâte de pouvoir lire la suite. Malheureusement, je n'ai pas pu me la procurer aussi rapidement que je l'aurai souhaité. Mes parents ont eu pitié de moi et ont fini par me l'offrir pour Noël. Il ne me restait plus qu'à trouver le temps de m'y mettre. Avec l'arrivée des beaux jours, j'avais envie d'une lecture sans prise de tête, ce roman était vraiment ce qu'il fallait. Sans grande surprise, j'ai adoré !

Depuis le décès de son grand frère, Jen ne se sent plus à sa place nulle part. Elle décide de couper les ponts avec sa vie d'avant, mais elle était loin de se douter de ce qu'elle devrait faire pour réussir à joindre les deux bouts. Alors que sa situation ne fait qu'empirer, elle recroise la route de Colin, le meilleur ami de son frère. Il la prend sous son aile, mais peu à peu, leur relation en quelque chose qu'ils ne peuvent espérer avoir. Trop de secrets les séparent...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire, bien que je ne me souvienne plus des liens qui unissent les personnages de cette saga. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a énormément plu. Certes, elle n'est pas des plus originales, mais j'aime ce que l'auteure apporte à ce genre de roman. Je ne m'en lasse pas, j'en redemande. J'adore quand les différents tomes d'une saga traitent de personnages différents mais qui sont tous liés. Pouvoir prendre des nouvelles des personnages que l'on aime fait vraiment plaisir !

J'ai eu du mal à me souvenir des liens qui unissaient Colin et Jen à Drew  et Fable, les protagonistes des deux premiers tomes, mais cela ne m'a pas empêché de m'attacher aux personnages. J'ai adoré Colin parce que sous ses airs de macho, il cache de profondes blessures et un cœur en guimauve... Jen est une femme forte qui s'est laissé dépasser par les évènements. Si elle n'a pas envie d'être sauvé, au fond d'elle même, elle ne rêve que de ça, en particulier si c'est Colin dans le rôle du preux chevalier... ^^

La fin est mignonne et comme à chaque fois, je finis avec un sourire niais et béat plaqué sur le visage. C'était une histoire comme je les aime et cette fin est à la hauteur de mes espérances.

Ce troisième tome est aussi réussi que ses prédécesseurs et j'en redemande. J'ai hâte de pouvoir lire la suite qui se concentre sur Owen, le petit frère de Fable. Malheureusement, je ne sais pas si ce quatrième tome finira par sortir en poche...
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...