vendredi 28 avril 2017

"Blue, la couleur de mes secrets" de Camille Pujol

Synopsis :
Blue n’est pas une adolescente comme les autres. À seulement 17 ans, elle dissimule un lourd secret qui l’a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec ses parents et son jeune frère, et à rester discrète pour ne pas attirer l’attention. Mais ses mystérieux cheveux bleus captent inévitablement tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Et comment se fondre dans la masse alors que son ex violent refait surface et que Nathan, un jeune homme à la réputation sulfureuse, a décidé de la percer à jour ?

Mon avis :
A la base, je ne comptais pas spécialement me procurer ce livre. Il m'intriguait mais sans plus. Pourtant quand ma Copinaute Marion me l'a proposé pour nos trocs réguliers, je n'ai pas hésité très longtemps. Voulant une lecture rapide, sans prise de tête, je ne lui ai pas laissé le temps de trainer dans ma PAL. Lu en quelques heures, je ressors de cette lecture déçue...

Pour repartir à zéro, Blue emménage à Toulouse trois mois avant le bac. Alors qu'elle essaie de se faire discrète (malgré ses cheveux bleus) pour cacher son lourd passé, elle attire l'attention de Nathan, un Terminal à la réputation douteuse. Il est prêt à tout pour percer les secrets de la jeune femme. Elle résiste au charme de Nathan, jusqu'au moment où elle commence à recevoir des lettres anonymes qui deviennent de plus en plus menaçantes...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. L'auteure, bien que qu'un peu naïve, est agréable à lire. C'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent toutes seules et on arrive à la fin sans s'en être rendu compte.

L'histoire m'a bien plu mais je ne m'attendais pas à ça. L'idée de base était bonne mais je troue qu'il y a pas mal d'incohérences dans l'histoire et qu'elle n'est pas très réaliste. Après, pour un premier roman écrit à 16 ans, je le trouve plutôt réussi. J'aurai été incapable de faire la même chose à son âge (et encore aujourd'hui d'ailleurs ^^).

J'étais ravie que l'histoire se passe à Toulouse, ville que j'adore. Malheureusement, je trouve que le décor n'a pas été assez exploité. J'aurai aimé pouvoir reconnaitre certains lieux mais les descriptions sont bien trop vagues. C'est dommage...

Les personnages sont intéressants. J'ai beaucoup aimé Blue, sa détermination et son courage forcent le respect. Je ne savais pas quoi penser de Nathan, mais au final, j'aime beaucoup son personnage.

Honnêtement, je n'ai pas compris cette fin. La révélation finale sur Nathan était bien trouvée et inattendue mais du coup, je ne comprends pas le choix de Blue. Perso, je trouve que cette histoire se finit bizarrement. Ce dénouement aurait mérité quelques pages supplémentaires pour qu'on le comprenne vraiment...

Malgré l'histoire sympa, ce roman est une petite déception pour ma part. Cela dit, pour un premier roman, ce n'est pas si mal. Le style de l'auteure est encore un peu jeune, mais je ne doute pas de son talent. On entendra encore parler de Camille Pujol, c'est une certitude !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 avril 2017

"PhonePlay" de Morgane Bicail

Synopsis :
Dans un lycée d’Oxford, un garçon de terminale s’amuse à draguer des filles par textos et à les faire tomber amoureuses de lui. Il leur promet une chose : si l’une d’elles découvre qui il est, il lui appartiendra et devra réaliser toutes ses volontés. Mais jusque-là, aucune n’est parvenue à deviner son identité. Un soir, ce séducteur en série envoie un message à Alyssa, une fille de première, à qui il n’a jamais parlé : « Si tu découvres qui je suis, je serai à toi. » Que se passe-t-il lorsqu’un inconnu vous propose de jouer à un jeu mystérieux ? Et jusqu’où ira Alyssa pour réussir à le démasquer ?

Mon avis :
Ce roman me tentait depuis sa sortie mais il ne faisait clairement pas partie de mes priorités. Pourtant, lorsque je suis tombée dessus par hasard dans une boutique de livres d'occasion, je n'ai pas hésité bien longtemps avant de me l'offrir. Ayant d'autres livres à lire avant, il a atterri dans ma PAL, même s'il n'y est pas resté bien longtemps. Avec les beaux jours qui arrivent, j'avais envie d'une lecture sans prise de tête, mon choix s'est naturellement porté sur ce titre. Lu d'une seule traite, j'ai bien aimé !

Alyssa est une élève modèle mais elle trouve sa vie d'un ennui mortel. Lorsqu'elle reçoit le texto d'un inconnu qui lui demande si elle veut jouer avec lui, elle n'hésite pas longtemps avant d'accepter, espérant que cela mette un peu de piment dans sa vie, surtout que le gain est des plus intéressants. "Devine qui je suis et je serais à toi", le jeu ne fait que commencer...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure, bien que jeune et naïve, est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de découvrir l'identité de l'inconnu...

L'histoire m'a beaucoup plu. Je trouve l'idée de départ très bonne. On est tellement accro à nos écrans de nos jours que l'existence de ce genre de jeu ne me surprendrait même pas. L'auteure a très bien su exploiter son idée et cela donne une histoire vraiment originale. Certes, ce roman n'est pas parfait, mais on passe un bon moment et c'est le principal. Il ne faut pas oublier que l'auteure n'avait que 14 ans quand elle a écrit cette histoire. Pour un premier roman écrit aussi jeune, je le trouve vraiment réussi.

Les personnages m'ont beaucoup plu, que ce soit Alyssa ou l'inconnu. Je me suis reconnue en Alyssa, cette élève modèle qui ne l'est finalement pas tant que ça. Honnêtement à sa place, je ne sais pas si j'aurai accepté de jouer. Je suis curieuse de nature mais sans doute pas à ce point... Au début, je ne savais vraiment pas quoi penser de l'inconnu. Maintenant que je connais son identité et ses motivations, je l'aime bien. D'ailleurs, j'avais en partie deviné son identité...

La fin me laisse sur ma faim. Je la trouve trop rapide et pas assez développé, comme si l'auteure avait hâte de terminer au plus vite son roman. L'histoire était bonne mais cette fin ne m'a pas convaincu, c'est dommage...

Ce roman est une chouette découverte, malgré une fin en dessous. Ce premier roman est très prometteur, je ne doute pas qu'on entende à nouveau parler de Morgane Bicail !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 avril 2017

"Peri Reed, tome 1 : Drafter" de Kim Harrison

Synopsis :
Detroit 2030 : doublée par la personne qu'elle aimait et trahie par l'organisation gouvernementale secrète qui l'a entraînée à utiliser son corps comme une arme, Peri Reed est une renégate en fuite.

Ne jamais pardonner ni oublier a toujours été le credo de Peri. Mais son travail le rend particulièrement difficile à appliquer au quotidien. En effet, elle est un drafter, car elle possède un pouvoir inestimable qui lui permet de modifier le temps, mais la condamne aussi à oublier à la fois l‘ancienne histoire qu’elle a modifiée et celle qu'elle a réécrite.

Et lorsque Peri découvre son nom sur une liste d'agents corrompus, elle comprend qu’elle a été manipulée par l’agence. Elle rejoint alors un vétéran mystérieux dans une course mortelle pour reconstituer la vérité sur sa dernière mission, incapable de faire confiance... même à elle-même !

Mon avis :
Il faut être honnête, avant que ma Copinaute Marion ne me le propose en troc, je n'avais jamais entendu parler de ce roman, bien que je connaisse l'auteure de nom. J'ai flashé sur sa couverture, que je trouve absolument sublime mais c'est sa quatrième de couverture qui a fini de me convaincre de me laisser tenter. Faute de temps, il est resté un moment dans ma PAL. Je ne regrette pas d'avoir cédé à la tentation, j'ai beaucoup aimé !

Peri Reed travaille pour une agence gouvernementale secrète grâce à son don qui lui permet de réécrire l'histoire, c'est une Drafter. Si son don est inestimable, il reste également dangereux, puisqu'elle oublie à chaque fois l'histoire modifiée ainsi que sa réécriture. C'est son Ancre, son repère ainsi que son amoureux, qui lui remet l'histoire en ordre. Lorsqu'elle se rend compte de la trahison de son homme et de l'agence qui l'emploie, elle n'a d'autre choix que de fuir. Elle fait alors la connaissance d'un renégat qui veut révéler la vérité sur Opti au monde. Elle va apprendre à ses dépends qu'elle ne peut faire confiance à personne, y compris à elle-même...

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. Li se passait beaucoup de choses avec pleins de personnages différents et je dois dire que je n'y comprenais pas grand chose. Au bout de quelques chapitres, ma lecture est devenue plus fluide, je me suis laissée embarquer. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, prenant, fluide, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. J'ai adoré l'idée d'une personne qui peut réécrire le temps pour tout le monde mais qui ne peut pas s'en rappeler seule, c'est très bien pensé et c'est la première fois que je lis une histoire pareille. L'auteure a très bien su exploiter son idée et j'ai adoré ce qu'elle en a fait. Ce premier tome est riche, il y a pleins de choses, ça part un peu dans tous les sens, mais tout est nécessaire et pose les bases pour la suite de la saga.

La galerie de personnages m'a beaucoup plu. J'ai adoré Peri, elle est la femme que beaucoup d'entre nous rêverait d'être. Silas m'a bien plu, même s'il était un peu difficile à cerner, il fait partie de ses hommes que l'on aimerait toutes avoir à nos côtés... J'ai vraiment été déçue pat Jack, je ne m'attendais vraiment pas à ça de sa part, encore un bel enfoiré avec une gueule d'ange...

La fin me laisse sur ma faim. Même si elle répond à pas mal de questions, elle ne laisse encore un paquet en suspend. L'auteure est très forte pour nous donner envie de nous jeter sur la suite !

Ce premier tome de saga m'a vraiment convaincue, j'ai beaucoup aimé et j'en redemande. J'ai hâte de pouvoir lire la suite de l'histoire de Peri Reed !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 avril 2017

"Sous la même étoile" de Kelley York

Synopsis :
Une fois le lycée terminé, Hunter et sa demi-sœur Ashlin décident de prendre une année sabbatique et d'emménager chez leur père. Là-bas, ils retrouvent Chance, un garçon fantastique avec qui ils passent tous leurs étés depuis l'enfance. Si le jeune homme les a toujours fascinés, Ashlin et Hunter éprouvent bientôt pour lui de tout autres sentiments. Mais ils comprennent aussi que les excentricités de Chance dissimulent une vérité bien plus noire...

Mon avis :
Avant de le découvrir sur le blog de ma Copinaute Marion, je n'avais jamais entendu parler de ce roman. Le résumé m'a tout de suite donné envie d'en savoir plus. Grâce à nos trocs réguliers, j'ai pu me le procurer rapidement, mais faute de temps, il a fini dans ma PAL. Cette période de l'année me donne envie de lire des romans légers, sans prise de tête et celui-ci correspondait parfaitement à mes attentes. J'ai beaucoup aimé !

Maintenant qu'ils ont leur bac, Hunter et Ashlin décident de prendre une année sabbatique. C'est l'occasion pour eux de retrouver leur père ainsi que Chance, le garçon avec lequel ils passaient tous leurs étés. Pour eux, Chance représente les vacances, mais pas que... Si chacun d'eux est irrésistiblement attiré par le jeune homme, ils sont loin de se douter que Chance leur ment depuis des années...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a énormément plu. Voir ces frères et soeurs qui se découvrent amoureux du même garçon est surprenant mais vraiment bien trouvé. L'idée de départ était bonne et j'ai beaucoup aimé ce que l'auteure en a fait. De plus, Chance est vraiment très mystérieux, ce qui apporte une dimension nouvelle à l'histoire.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Je me suis reconnue en Ashlin. Comme elle, étant plus jeune, je suis tombée amoureuse d'amis et cela s'est fini de la même manière. Hunter m'a touché. J'ai adoré le suivre dans sa prise de conscience du fait qu'il aime Chance. Il se bat contre ce qu'il ressent mais au fond de lui, il sait...
Chance est un personnage complexe et mystérieux. Je ne savais pas trop quoi penser de lui. Un coup, je le trouvais formidable, l'instant d'après, je ne comprenais plus ses réactions.

La fin me laisse clairement sur ma faim. Je ne m'attendais absolument pas à ça. A ma connaissance, cette histoire n'a pas de suite et si c'est vraiment le cas, je trouve cela dommage. Pleins de questions restent encore sans réponse. Si ce livre reste un one-shot, c'est une des fins les plus frustrantes que j'ai pu lire. L'auteure ne peut pas nous laisser avec une fin pareille, c'est d'un sadisme pas possible !

Si l'histoire m'a énormément plu, cette fin me laisse perplexe. J'espère vraiment que l'auteure nous écrira une suite. Dans lecas contraire, ce roman restera une de mes plus grosses déceptions...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 avril 2017

"Les puissants, tome 1 : Esclaves" de Vic James

Synopsis :
Dans une Angleterre alternative, chacun doit donner 10 ans de sa vie en esclavage.
Seuls quelques privilégiés, les Égaux, riches aristocrates aux pouvoirs surnaturels, restent livres et gouvernent le pays.
Abi, 18 ans, et son frère Luke, 16 ans, voient leur destin bouleversé quand leurs parents décident de les emmener accomplit en famille leurs jours d'esclavage.
Abi devient domestique au service de la puisse famille Jardine. Le somptueux décor dans lequel elle évolue dissimule en réalité des luttes de pouvoir sans pitié.
Le sort de Luke n'est guère enviable, puisqu'il est exilé dans la ville industrielle de Millmoor. Dans un environnement brutal et pollué, il s'épuise à la tâche. Cependant, d'autres, comme lui, partagent ses idéaux de liberté. Il découvre alors qu'il existe un pouvoir bien plus grand que la magie : la rébellion.

Mon avis :
Avant de recevoir les épreuves non corrigées de ce roman, je n'en avais jamais entendu parler. Je suis tout de suite tombée amoureuse de sa couverture et le résumé m'a intrigué. Ayant fini ma lecture en cours, je me suis tout de suite plongée dedans. Je ne regrette absolument pas, j'ai beaucoup aimé !

Alors qu'ils s'apprêtaient à passer leur diplôme ou à continuer leurs études, Luke et Abi se voient contraints d'accomplir leurs dis années d'esclavage. Si Abi a réussi à faire éviter Millmoor à toute la famille, il s'avère que Luke doive quand même y aller, faute de travail pour lui dans la maison qui les emploie. Séparé de sa famille, il rêve de liberté. Avec un groupe d'esclaves rebelles, il va tout faire pour que cette loi qui oblige le peuple à donner dix ans de leur vie aux Egaux soit abolie...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a beaucoup plu. L'idée d'une Angleterre alternative qui oblige son peuple à sacrifier dix ans de leur vie pour servir une élite est inédite. Je n'avais jamais rien lu de tel, mais cette idée est brillante et ce que l'auteure en a fait l'est tout autant.

Les personnages sont terriblement attachants. J'ai adoré tous les membres de la famille Hadley. J'ai été bluffé par Luke, je ne le pensais pas aussi courageux. Aby m'a impressionné par sa détermination sans faille. J'ai du mal à cerner la famille Jardine, mis à part Jenner, je ne comprends pas à quoi ils jouent... En ce qui concerne les rebelles, j'avais une vague idée de leur identité mais je ne m'attendais pas à ça...

La fin m'a bluffé, je ne m'attendais absolument pas à ça. L'auteure nous laisse sur notre faim, ce suspense est insoutenable. Je me serai jetée dur la suite si je l'avais eu entre les mains...

Ce premier tome est une très bonne surprise, j'ai beaucoup aimé. J'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite et d'enfin savoir ce que l'auteure réserve à Luke et sa famille !



Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 avril 2017

"Le Club des Héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux" d'Emily Blaine

Synopsis :
Des femmes d’aujourd’hui qui savent ce qu’elles veulent : vivre un amour vrai et intense !

C’est le cas des héroïnes de Passion sous contrat, Une nuit dans tes étoiles et Ma vie sous tes étoiles, des femmes indépendantes et volontaires, qui revendiquent leur droit au bonheur. Et pour cela, elles sont prêtes à tout, et surtout à :

* Accepter une mutation pour devenir l’assistante personnelle d’un PDG aussi sexy que troublant
* Se laisser porter par la magie d’une rencontre dans un aéroport et succomber à un bel inconnu
* Envisager de tout plaquer pour tenter une histoire d’amour avec son amant d’une nuit

Mon avis :
Depuis que j'ai découvert la plume d'Emily Blaine avec All I want for Christmas, je me procure ses nouveaux romans sans même lire leur résumé. C'est ce qui s'est passé avec celui-ci, il n'a pas fait exception à la règle et c'est aussi pour ça que j'ai été surprise lors de ma lecture, puisque je ne m'attendais pas à ce que ce soit un recueil de nouvelles... Malgré la surprise, cela ne m'a pas empêché de savourer ma lecture, j'ai adoré !

Ce recueil se compose de 3 nouvelles. La première, Passion sous contrat, est l'histoire de Sarah qui accepte sa mutation, sans se douter que son nouveau boss est aussi secret et exigeant que sexy...
Les deux autres nouvelles sont liées. Anna est coincée dans un aéroport suite à une tempête, alors qu'elle devait rejoindre son copain pour la St Valentin. Elle y fait la rencontre de Mark et sa fille. Rien ne les prédestinait à se rencontrer et pourtant... Ils n'ont droit qu'à une seule nuit mais comptent bien en profiter. Et si cette nuit changeait tout ?

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarqué par la plume de l'auteure. Son "mot de l'auteure" m'a énormément plu. Je pense que je le relirai régulièrement pour me redonner du peps, lorsque mon moral sera en baisse. C'est un vrai plaisir de retrouver la plume de l'auteure, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

J'ai vraiment adoré les nouvelles de ce recueil mais ma préférence va aux deux dernières. Même si elle m'a plu, j'ai trouvé Passion sous contrat un peu trop cliché. C'est une histoire comme on en a beaucoup lu où la femme déteste son boss et finit par en tomber amoureuse. Les deux autres m'ont semblé beaucoup plus réalistes et cette histoire m'a fait rêver. Elle parle de LA rencontre, celle qui peut bouleverser une vie en un instant, où un inconnu devient l'être le plus indispensable de sa vie. J'ai envie de croire au grand Amour, à LA rencontre et ces histoires donnent de l'espoir à la romantique et désespérément célibataire que je suis...

Les personnages m'ont beaucoup plu. Sarah et Alexandre sont mignons mais mes préférés restent Anna et Mark. Je n'ai pas pu faire autrement que de tomber sous le charme  du beau menuisier, je veux le même !

Les fins sont mignonnes comme tout. Je ne vous cache pas que j'ai refermé ce livre avec un sourire béat (et niais) plaqué sur le visage. Ca fait du bien de lire des histoires comme ça !

Encore une fois, Emily Blaine a su me charmer avec ses histoires et sa plume. J'ai déjà hâte de pouvoir m'y replonger !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 14 avril 2017

"A la place du coeur, tome 2" de Arnaud Cathrine

Synopsis :
Cette saison est celle de l'éprouvant retour de Caumes à la vie. Il est raconté par son cousin, Niels, depuis la côte Atlantique : tout un été à tenter de sortir Caumes de sa torpeur muette et rageuse. Puis c'est Esther qui prend la parole : elle dont Caumes s'est peu à peu éloigné ; elle dont l'amour ne lâche pas ; elle qui, faute de pouvoir tourner la page, s'est persuadée qu'un après était possible dans ses bras. Mais ces jeunes adultes sont aussi les enfants de novembre, les enfants du Bataclan, du Carillon, du Petit Cambodge. La vie n'a pas fini d'être mise à l'épreuve. La vie n'a pas fini d'être à réinventer.

Mon avis :
Ayant adoré la première saison d’A la place du cœur, j'étais curieuse de lire la suite, même si je la redoutais un peu. Sachant que le premier tome était centré sur l'attaque de Charlie Hebdo du 7 janvier 2015, je savais que cette suite se pencherait sur les attentats du 13 novembre de la même année. Etais-je prête à me replonger dans ces évènements dramatiques ? Je ne pense pas. Pourtant, à peine était-il arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis plongée dedans. Cette lecture est loin d'être anodine mais elle fait du bien, j'ai adoré !

Caumes peine à se remettre des évènements tragiques de janvier dernier. Pour tenter de panser ses plaies, il fait le vide autour de lui et s'enferme dans sa bulle. Ses proches essaient par tous les moyens de lui redonner le goût de vivre. Les mois passent et une seule question hante Caumes : après tout ça, qu'à-y-il à la place du cœur ?

J'ai mis un peu de temps à me remettre dans l'histoire, étant donné que je ne me souvenais que des grandes lignes de l'intrigue de la saison 1. Heureusement, l'auteur fait une piqûre de rappel dans les premiers chapitres. Après ça, j'ai eu du mal à lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a beaucoup plu, même si elle est centrée sur un sujet difficile. Tous ces évènements sont encore frais dans nos mémoires, ils nous ont traumatisés. Cette lecture n'est pas facile mais je la trouve nécessaire. Cela fait du bien d'en parler, même si cela fait mal d'aborder ce sujet. Cette série de romans, c'est un mal pour un bien !

Les personnages me plaisent toujours autant. On ne peut que se retrouver en Caumes, on partage sa peine, son désespoir... J'ai eu de la peine pour Esther, qui perd peu à peu le garçon qu'elle aime sans pouvoir rien faire pour le retenir... Dans ce tome, on fait la connaissance de Swann et Niels, le frère et le cousin de Caumes, j'ai adoré leurs personnages. D'ailleurs, c'était plaisant de découvrir cette suite à travers les yeux de Niels et Esther, cela apporte une nouvelle dimension à l'histoire.

La fin m'a plu dans le sens où même si le monde est frappé par des évènements de plus en plus tragiques, la vie continue. On arrivera toujours à trouver un petit quelque chose qui peut nous rendre heureux quand le monde part en sucette. Les terroristes ne pourront pas nous enlever ça !

Cette lecture n'était pas facile, mais je suis contente de l'avoir lu. Je vais attendre impatience la saison 3, même si je sais que je vais en redouter la lecture...
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 12 avril 2017

"Alice, de l'autre côté du miroir" de Lewis Carroll et Benjamin Lacombe

Synopsis :
Après une très belle édition illustrée d'Alice au pays des merveilles, Benjamin Lacombe sublime la distorsion du temps et de l'espace avec "De lautre côté du miroir". Dans cette suite directe du chef-d'oeuvre de Lewis Carroll (traduite par Henri Parisot), Alice décide de passer "de lautre côté du miroir" et s'y métamorphose ! De pion, elle deviendra reine. Le monde du miroir se présente comme un monde inversé. L'espace et le temps y sont mis à mal... Il faut courir très vite pour rester sur place ! Certaines pages se déplient à la façon d'un plateau de jeu d'échec et accompagnent la bascule dune dimension à l'autre ; décors, personnages évoluent littéralement. Benjamin Lacombe se délecte en proposant ainsi une vision, une interprétation singulière de la beauté étrange d'un monde, bercé par un délicieux mélange de poésie, d'humour et de non-sens, qui vise implicitement à former les plus jeunes.

Mon avis :
Ayant adoré le tome illustré par Benjamin Lacombe du chef-d’œuvre de Lewis Carroll Alice au pays des merveilles, j'étais curieuse de découvrir celle de cette histoire moins connue d'Alice. Il me tentait depuis sa sortie, mais comme avec tous les autres livres illustrés par Benjamin Lacombe, c'est son prix qui m'a freiné.je l'ai plusieurs fois eu entre les mains avant de finalement le reposer. Ma copinaute Charlotte a du avoir pitié de moi puisqu'elle me l'a offert pour dernier anniversaire (merci encore ma belle ! ♥), mais ayant d'autres livres à lire avant, il a du patienter dans ma PAL, même si je l'en ai sorti assez rapidement. Ce livre me laisse un peu perplexe...

De retour au Pays des Merveilles, Alice joue tranquillement avec ses chat lorsqu'elle remarque le reflet inversé de la pièce où elle se trouve dans le miroir. Elle s'en approche, curieuse d'en savoir plus et se retrouve de l'autre côté. Elle va partir à la découverte de ce monde nouveau mais totalement perturbant...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire et au final, je crois que je n'y suis pas parvenue. Autant l'originalité de la plume de Lewis Carroll m'avait énormément plus dans Alice au pays des merveilles,autant je l'ai trouvé peu compréhensible dans celui-ci. Je n'ai vraiment pas tout compris à l'histoire, j'ai même relu certains passages, pensant avoir loupé quelques chose, mais non...

L'idée de départ étai bonne mais je n'ai vraiment pas compris ce que l'auteur en a fait et c'est dommage. Certains passages me paraissaient familiers, puisqu'ils font partie de la version Disney d'Alice au pays des merveilles (qui ne fait pourtant pas partie de mes Disney préférés, je trouve ce dessin animé angoissant), j'ai été surprise de voir que le dessin animé mêle les deux livres de l'auteur consacrés à Alice.

J'aime toujours autant Alice, j'aimerai vraiment être aussi courageuse et intrépide qu'elle. Rien ne la surprend, son ouverture d'esprit est impressionnant, surtout pour une jeune fille de son âge.

Les illustrations de Benjamin Lacombe sont toujours aussi sublimes. Elles apportent un vrai plus, elles aident à comprendre l'histoire par moment. C'est agréable de pouvoir mettre une image sur les idées farfelues de l'auteur. A ce propos, je tire également mon chapeau au traducteur ! ^^

La fin reste assez prévisible puisqu'elle est dans la même lignée que celle du premier tome des aventures d'Alice. Mine de rien, j'étais contente d'en tourner la dernière page, tellement ma lecture a été laborieuse.

Si je suis une nouvelle fois sous le charme de l'objet, je ne suis pas convaincue par l'histoire. L'auteur m'a perdu dans son univers que pourtant j'affectionne...
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 10 avril 2017

"Un doux pardon" de Lori Nelson Spielman

Synopsis :
Hannah Farr est une personnalité en vue de La NouvelleOrléans. Animatrice télé, son émission quotidienne « The Hannah Farr Show » est suivie par des milliers de fans, tandis que côté cœur, elle file depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais la vie toute tracée d’Hannah va être bousculée par deux petites pierres. Ces « pierres du pardon », une idée lancée par l’une de ses anciennes camarades de classe, connaissent un immense succès aux États-Unis. Le concept est simple : si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffit d’envoyer une lettre d’excuse à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si le destinataire accepte vos excuses, il vous renvoie une des deux pierres et utilise la seconde pour, à son tour, demander pardon à quelqu’un. Les deux « pierres du pardon » reçues par Hannah, bien inoffensives à première vue, vont toutefois la forcer à replonger dans son passé. Un passé qu’elle avait soigneusement écarté depuis de nombreuses années. Et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes. Est-il encore temps de changer le destin ?

Mon avis :
J'entends beaucoup de bien de la plume de Lori Nelson Spielman et je dois dire que cela a éveillé ma curiosité. Bien que ce ne soit pas ce roman qui me tentait le plus au vu de tous les avis élogieux présents sur la blogosphère, je n'ai pas hésité bien longtemps avant de me l'offrir lorsque je l'ai trouvé d'occasion à Emmaüs. Vous qui me connaissez, vous vous doutez bien que je ne lui ai pas laissé le temps de trainer dans ma PAL. Franchement, je ne regrette pas cet achat, j'ai adoré !

Entre son boulot et son amoureux, Hannah a une vie bien remplie. Pourtant, lorsqu'elle reçoit les "pierres du pardon" de celle qui a fait de sa vie un enfer au lycée, Hannah est loin de se douter que de simples pierres peuvent bouleverser sa vie. Elle prend alors conscience que sa vie est loin d'être parfaite : on veut lui piquer son émission télé et son chéri, maire de la ville, n'est pas décidé à s'engager. Elle va devoir décider si elle est prête à accorder son pardon, mais aussi à le demander aux personnes qu'elle a blessé dans le passé, pour pouvoir repartir sur de nouvelles bases...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a énormément  plu. Je trouve l'idée de ces "pierres du pardon" très bonne, je pense que cela aurait beaucoup de succès si on lançait l'idée "pour de vrai". C'est ce détail qui rend l'histoire si originale et unique, sans cela, ce serait juste une romance comme les autres... Ce roman prône un vrai message de pardon. On a de plus en plus de mal à pardonner (moi la première ^^), mais le pardon ne peu qu'être bénéfique, et cette histoire en est le parfait exemple.

J'ai vraiment adoré les personnages. Je me suis pas mal reconnue en Hannah, engluée dans une vie qui ne lui convient plus. Comme elle, j'aimerai avoir la force (et le courage)  de changer les choses... RJ est juste le mec parfait, ce vigneron sexy va en faire craquer plus d'une (je plaide coupable ^^). Par contre, j'ai eu beaucoup de mal avec Claudia, Michael et sa fille, je n'arrivais pas cerner leurs personnages.

La fin m'a bluffé. Je m'attendais au happy-end mais absolument pas au retournement de situation qui l'a précédé. Pour le coup, l'auteure a vraiment réussi à me surprendre, c'est assez rare pour être souligné ! ^^

Ce livre est un roman feel good comme je les aime, j'ai adoré ! J'ai hâte de pouvoir à nouveau me plonger dans la plume et l'univers de Lori Nelson Spielman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 7 avril 2017

"Comment trouver la femme idéale ? ou Le théorème du homard" de Graeme Simsion

Synopsis :
Peut-on trouver une épouse sur mesure ?
Le professeur de génétique Don Tillman, génie des sciences mais absolument inapte à vivre en société, en est persuadé. Pour mener à bien son « Projet Épouse », Don met au point un questionnaire extrêmement détaillé lui permettant d'éliminer toutes les candidates qui ne répondraient pas à ses exigences.
Et celles-ci sont nombreuses car pour Don, la femme idéale NE DOIT PAS :
1. Fumer et boire.
2. Être végétarienne et aimer la glace à l'abricot.
3. Se lever après 6 heures.
Mais elle DOIT :
1. Faire du sport.
2. Être ponctuelle.
3. Accepter le Système de Repas Normalisé qui prévoit du homard au dîner le mardi.

Mon avis :
Ce livre me tentait depuis très longtemps et les nombreux avis plus que positifs présents sur la blogosphère ont entretenu mon intérêt pendant de nombreuses années. J'attendais de le trouver d'occasion en poche pour enfin céder à la tentation, mais d'autres ont du avoir la même idée que moi étant donné qu'il était introuvable. J'ai finalement réussi à me le procurer le mois dernier. Ma curiosité était tellement à son comble qu'il n'a pas eu le temps de passer par la case PAL, je me suis directement jetée dessus. Je ne m'attendais vraiment pas à ça, mais j'ai beaucoup aimé !

Don est à 39 ans un brillant professeur de génétique mais pour lui, vivre en société est un cauchemar. Il ne comprend pas le monde qui l'entoure et encore moins les individus qui le compose. Il va donc mettre en place l' « Opération Épouse » pour l'aider à trouver la femme parfaite grâce à un questionnaire soigneusement préparé. Malheureusement pour lui, aucune femme à qui il fait passer le test ne remplie tous les critères. Rosie est de loin la moins bonne candidate, et pourtant...

Contrairement à ce que je pensais, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. Le style de l'auteur me semblait compliqué, son univers difficile à cerner et son héros antipathique à souhait. Pourtant, après quelques chapitres, je me suis laissée prendre au jeu, à tel point que j'en ai eu du mal à lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

L'histoire m'a beaucoup plu et c'est en grande partie grâce à Don. Il m'a beaucoup fait rire, il vit complètement à l'extérieur de notre monde.En lisant cette histoire, j'avais l'impression de retrouver Sheldon Cooper, le scientifique plus qu'étrange de la série The big bang theory (dont je suis une grande fan), ce roman ne pouvait donc que me plaire !

Don est incapable de vivre en société, il suit des règles étranges pour la plupart des gens et pourtant, il s'en sort mieux que la plupart d'entre nous. Il est touchant par sa naïveté qui lui fait voir le monde différemment, mais au final, je pense qu'il a une vision plus juste, plus pragmatique de la réalité.

La fin m'a énormément plu. Si Don est capable de trouver sa femme idéale, cela laisse de l'espoir pour le commun des mortels qui cherche encore la perle rare. Ce roman est un magnifique message d'espoir, et ça fait du bien de lire des histoires comme celle-là.

J'attendais beaucoup de ce roman que je voulais lire depuis très longtemps et je n'ai pas été déçu. Loin d'être une romance habituelle, cette histoire est encore mieux que ça !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 5 avril 2017

"Voyages en absurdie" de Stéphane De Groodt

Synopsis :
Stéphane De Groodt propose un recueil de ses meilleures chroniques. Sur un ton très décalé, il joue avec les mots avec une absurdité revendiquée et s'inscrit dans la droite ligne de Raymond Devos. Humoriste à la notoriété grandissante, ce recueil est son premier ouvrage publié.

« Vous le sachez peut-être, oui bon je dis ce que je veux... et si vous le savez pas je vais vous le dire quand même, parce qu'un homme averti en vaut deux et qu'une femme avertie en vaut la peine, mais ces chroniques, du latin chronicum et du franco-grec chroNikos, m'auront permis deconduire ma plume à Londres de moi-même, aux six côtés de l'Hexagone, aux plus hauts sommets des profondeurs, dans les régions les plus reculées, avancées, assises, debout, couchées des quatre coins du monde pour des rencontres aussi sûres que réalistes, aussi curieuses que rieuses.

D'une simple touche sur mon clavier à spirale j'ai rencontré Reza Pahlavi, le fils de feu le Shah et de la chatte, ai vu danser Régine le twist à gaine, me suis transporté de la baraque d'Obama au jacuzzi de Silvio, me suis encastré dans Fidel, suis entré dans la reine, ai fait marcher Delon en large, ai été à la peine avec Jean-Marine, et laissé à terre Mitt... »

Stéphane De Groodt

Mon avis :
Découvert dans le programme court de France 2 File dans ta chambre, j'aime beaucoup l'humour pince-sans-rire et très littéraire de Stéphane de Groodt. C'est avec plaisir que je suivais ses chroniques dans Le supplément de Canal+. Quand son recueil de chroniques est sorti, j'étais curieuse de pouvoir les redécouvrir sous forme écrite, mais ce livre ne faisait vraiment pas partie de mes priorités. Pourtant, lorsque je l'ai trouvé d'occasion lors de ma virée à Emmaüs le mois dernier, je me suis jetée dessus et en ai commencé la lecture le soir même. Sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé !

Dans ce recueil, nous retrouvons cinquante des chroniques les plus marquantes de l'humoriste, la plus connue restant celle qu'il a fait face à Nabilla. C'est un plaisir de retrouver la plume si incisive de Stéphane de Groodt.

Le fait de pouvoir lire les textes de ses chroniques est un vrai plus, il nous permet de repérer les calembours et autres jeux de mots auxquels nous n'avions pas prêté attention à l'oral. Je ne vous cache pas que certaines références m'ont échappé mais j'ai "tilté" sur la plupart d'entre elles.

Même si on le sait si on suivait ses chroniques, ce recueil nous fait vraiment prendre conscience de la virtuosité de sa plume. Mine de rien, avec ses chroniques parfois sans queue ni tête, il nous fait passer de sacrés messages sur le monde qui nous entoure.

Ce recueil est une vraie réussite, il nous permet de vraiment prendre conscience du talent de Stéphane de Groodt et de sa plume incisive à souhait !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 3 avril 2017

"J'ai avalé un arc-en-ciel" de Erwan Ji

Synopsis :
Plongez dans le blog d’une jeune Franco-Américaine, un journal intime avec une voix pétillante et forte qui vous fera passer par toute la palette des émotions.

En racontant sa vie, ses amis, ses amours, sa famille, l’héroïne propose un véritable décryptage du monde du lycée américain.

Mon avis :
Il faut être honnête, si ce livre n'était pas arrivé directement dans ma boite aux lettres, je ne me serais jamais arrêtée dessus. Il faut dire que la couverture ne m'attire absolument pas. Bref, l'ayant dans ma PAL, je me suis dit que j'allais l'en sortir au plus vite, histoire de m'en débarrasser le plus vite possible. J'ai vraiment été agréablement surprise, j'ai beaucoup aimé !

Capucine vit aux Etats-Unis depuis qu'elle a trois ans mais elle porte toujours la France dans son cœur. Pendant son année de terminale, il lui est arrivé quelque chose de complètement fou. Ayant besoin d'en parler sans que son entourage ne soit au courant, elle décide d'ouvrir un blog dans lequel elle racontera sa vie dans la langue de Molière...
 
Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

J'ai beaucoup aimé cette histoire. Honnêtement, je n'avais aucune idée du "truc phénoménal" qui est arrivé à Capucine avant de le lire noir sur blanc. Maintenant que je sais, le titre me semble évident. Je ne veux pas vous en dire plus, je m'en voudrais de gâcher la surprise. Je peux juste vous dire que je trouve ça bien qu'un roman jeunesse aborde ce sujet. D'après moi, il devrait être lu par le plus grand nombre, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai décidé de donner mon exemplaire à la bibliothèque de ma ville (ainsi que Opération pantalon qui aborde un sujet tout aussi important). 

Capucine m'a beaucoup touché. J'ai adoré la suivre dans ce passage important de sa vie. J'ai trouvé qu'elle gérait extrêmement bien la chose. J'espère d'ailleurs que ce roman pourra aider les jeunes dans la même situation, à en parler et à s'accepter. Cette histoire est une vraie leçon de vie!

J'ai adoré la fin et le message qu'elle véhicule. Je ne pouvais pas espérer mieux, elle est juste parfaite. Je ne sais pas si Capucine nous racontera la suite de son histoire, mais la porte reste ouverte. Par contre, pour ma part, je ne suis pas sûre de la lire, cette fin là me convient parfaitement !

J'ai vraiment été agréablement surprise parce roman. Je n'en attendais pas grand chose mais il a été au delà de mes espérances. Pas de doute, ce livre va faire parler de lui !



Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 1 avril 2017

Bilan lecture du mois de Mars 2017

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/03/everything-everything-de-nicola-yoon.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/03/emmy-oliver-de-robin-benway.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/04/voyages-en-absurdie-de-stephane-de.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/03/wonderpark-tome-3-cyclos-de-fabrice.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/03/les-jumeaux-tapper-tome-3-votez-tapper.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/04/jai-avale-un-arc-en-ciel-de-erwan-ji.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/04/comment-trouver-la-femme-ideale-ou-le.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/03/operation-pantalon-de-cat-clarke.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/04/un-doux-pardon-de-lori-nelson-spielman.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/04/alice-de-lautre-cote-du-miroir-de-lewis.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/04/a-la-place-du-coeur-tome-2-de-arnaud.html

11 livres lus en Mars, pour un total de 3557 pages !

Côté acquisitions, des services presse, des trocs, un cadeau et des achats d'occasion... Je vous laisse découvrir tout ça !


L'héritage de la Dague Noire, tome 1 : Baiser de sang de J. R. Ward (Troczone)
Wonderpark, tome 3 : Cyclos de Fabrice Colin (Service Presse Nathan) LU
Les jumeaux Tapper, tome 3 : Voter Tapper de Geoff Rodkey (Service Presse Nathan) LU
Bombay mon amour de Charlotte Valandrey (Achat occasion Emmaüs)
 Voyages en absurdie de Stéphane de Groodt (Achat occasion Emmaüs) LU
Le protocole de la crème anglaise, tome 1 : Prudence de Gail Carriger (Achat occasion Emmaüs)
 Emma Harte, tome 7 : L'amour pour seule loi de Barbara Taylor Bradford (Achat occasion Emmaüs)
  Un doux pardon de Lori Nelson Spielman (Achat occasion Emmaüs) LU
Comment trouver la femme idéale ? (ou le Théorême du Homard) de Graeme Simsion (Achat occasion) LU
Les 100, tome 4 : Rébellion de Kass Morgan (Service Presse Collection R)
Opération Pantalon de Cat Clarke (Service Presse Collection R) LU
A la place du coeur, tome 2 de Arnaud Cathrine (Service Presse Collection R) LU
Blue, la couleur de mes secrets de Camille Pujol (Troc régulier avec Marion
Ne m'appelez pas Blanche-Neige de Gally Lauteur (Cadeau de Marion)  
Purgatoire des innocents de Karine Giebel (Achat occasion Emmaüs)
Pas de mensonges entre nous de Stacey Lynn (Achat occasion Emmaüs)
Merci pour les souvenirs de Cecelia Ahern (Achat occasion Emmaüs)
Close-up, tome 1 : Indomptable Sandre de Jane Devreaux (Troczone)
Never never, saison 1 de Colleen Hoover (Achat occasion)
Never never, saison 2 de Colleen Hoover (Achat occasion)
Never never, saison 3 de Colleen Hoover (Achat occasion)

21 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 95 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire un peu  plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...